Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Mijo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



 Interprète
Jmd



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)


Poème précédent Poème suivant
           

Tous les poèmes sur le thème : OCEANCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:OCEAN

Humeurs océanes

Highslide JS



L'Océan a ses rêves, écoutez le frémir...
En écharpe de soie il flirte avec la grève ;
Ses vagues vont et viennent offrant mille sourires,
Colliers de porcelaine et perles de saphir.

Il caresse en passant la mousse des récifs
Où les poissons d'argent s'amusent en ribambelles...
L'Océan, ce titan, est parfois attentif
A la poésie vraie d'un coucher de soleil.

Mais quand il est méchant, déborde sa colère,
Et le grand Océan n'est plus du tout marrant :
Il se change en tempête et dans un souffle amer
Déboussole à l'instant le vol des goélands.

L'onde océane est folle qui, défiant le vent,
Lance, tout bardés de brume, ses chevaux écumants...
Sous son panache blanc elle force l'" en avant ! "
Pour un conflit sérieux sous la voûte des cieux.

Ainsi passe le temps sur le grand Océan,
Roulant comme toutes choses : ni tout noir, ni tout rose...
Il est tant de légendes, il est tant de romances
Racontant ses colères ou ses temps de clémence...

Et les marins le savent qui, en airs gais ou graves,
Chantent pour oublier qu'au port ils ont laissé
Tous ceux qu'ils aiment tant pour le grand Océan
Qui un jour les a pris dans ses filets géants.

L'Océan est le maître, il faut lui obéir
Ou voudra-t-il peut-être tout ce monde engloutir.





Parfois je lève la tête et regarde mon frère l'Océan avec amitié :il feint l'infini, mais je sais aussi qu'il se heurte partout à ses limites, et voilà pourquoi, sans doute, tout ce tumulte, tout ce fracas.

Romain Gary ( La promesse de l'aube )


Ecrit par Mijo
Tous droits réservés ©



*Musique et chant : JM
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 18 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Claudel.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [52]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Ray78. Nostahrj. Lasource. Ann. Muse31. Louis. Saintes. Fasya. Jenesuisrien. Wall. Banniange. Stapula. Marcek. AR_d_N. Jamespx. Thierrycabot. Salus. Lucie. Eolia. Claudel. Mijo. Pilar. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Ventvert. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Mona Farbiu. Typique. Bzh29. Mido. Lastours. taw. Andre. Crampshalterofilia. Ombre. Sebasura. Ced le magnifique. Estceguido. Lemontagnard73.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Lemontagnard73. Moitbu. Estceguido. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata. Shakespeare Junior 971. Taw. Eclat de lune. Lastours. Togson. Fifty.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924