Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Interprète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : BOULANGERCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:BOULANGER

Complainte du boulanger



Je suis au four et au moulin
Toute la nuit jusqu'au matin;
Je bosse tant et tant je bosse
Que je peux partir en brioche.
Je vais préparer quelques quiches
A en avoir bien plein les miches
Mais c'est surtout grâce à mon pain
Que je casse la croûte et bien .

J'ai l'un des doigts au bout langé
Pour représenter mon métier.
Vous avez bien sûr deviné:
Je suis pâtissier-boulanger.

Je mène tout à la baguette;
Mes affaires vont en croîssant.
Et je ne laiss' pas une miette
Quand je livre les restaurants.
Si je suis sur la corde raide,
Je peux tirer d'autres ficelles
Pour fair' du blé même avec elles:
La galette alors leur succède.

J'ai l'un des doigts au bout langé
Pour représenter mon métier.
Vous avez bien sûr deviné:
Je suis pâtissier-boulanger.

Mes flutes en chauds pains épatent
Car je suis d'une bonne pâte;
Je suis même un chou à la crème
Me dit ma tendre mie que j'aime.
Charlotte le sait au boudoir
Quand je lui fais quelques bâtards.
En un éclair, elle est baba
Et moi de glace, chocolat.

J'ai l'un des doigts au bout langé
Pour représenter mon métier.
Vous avez bien sûr deviné:
Je suis pâtissier-boulanger.

Pour être toujours à la page
Et à l'écoute, à l'étalage,
Je fais des "mille-feuilles" encore
Qui m'apportent un vrai trésor;
Je mets, pour ma soeur, bien trop bonne
Comme gâteau des pets de nonne
Et pour mon père, cet expert,
Ces religieuses qu'il vénère.

J'ai l'un des doigts au bout langé
Pour représenter mon métier.
Vous avez bien sûr deviné:
Je suis pâtissier-boulanger.

Je compos' des petits chaussons
Que de pommes douces, je fourre
Mais il me faut faire attention
Aux tuil's qui font de petits fours.
Sans pétrin, je les change en brique
Lorsque des biscuits je fabrique
Et vous comprenez lors pourquoi
Ma vie, c'est un gâteau de roi .

J'ai l'un des doigts au bout langé
Pour représenter mon métier.
Vous avez bien sûr deviné:
Je suis pâtissier-boulanger.


Musique de JMD



Ecrit par Louis Vibauver
Tous droits réservés ©



*Jmd
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 18 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Violette. Arcane.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [50]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Rimatouvent. Colline. Evemarie. Nostahrj. Lasource. Ann. Louis. Marcek. Sosso. Joa. Cepyge X. Tomto. AR_d_N. Capella. Jamespx. Salus. Ottomar. Pilar. Catriane. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Francois Ville. Arcane. Guigui90000. Dilahk-Ihtebaromle. Martial. Alain le roux. V.. F.Lo. Coroner. Rimbaud. Mixka. Ombrefeuille. Obofix. Francois. Ori. Maie. Prune. Licornou. Charazed. Frigan.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Rimbaud. Frigan. Ggaet. Terence. Semilette. Blackflag. Leana. Asteria machina . Mathbeause. Invinoveritas. Marciak. Ninepoesie. Lesmotsbleus. Mijkk. Thibault Besson. Bouzou. Charazed. Karrim95. Clrddo. Licornou.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924