Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Fan



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)


Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : FORETCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:FORET

Le bouleau



Comme un point d'ancrage du ciel,
J'ai grise mine et le teint blême :
C'est vrai qu'à me considérer
On m' prend pour du papier mâché. (1)
Je suis pourtant bien résistant
Pour affronter le froid, le vent
Sans que jamais je ne me gèle
Même si mon écorce pèle.

Il me suffit de très, très peu
Pour grandir par mille et par cent
Et envahissant tous les lieux
Je ne suis pas le merle blanc. (2)

Je n'ai pas besoin de chaleurs
Quand se frott'nt à moi tant d'élans:
Je leur transmets de mon ardeur
Même s'ils m'écorch'nt très souvent.
Je ne redoute pas les loups
Mais les castors, les rats musqués
Et les hommes par-dessus tout
Quand jaune ils m'appell'nt mérisier. (3)

Il me suffit de très, très peu
Pour grandir par mille et par cent
Et des terrains marécageux
Mon faîte aspire au firmament.

Timide , je me dissimule
Dans les brumes au crépuscule
Et j'ai des loup's pour mieux y voir (4)
Dans l'hiver aux longues nuits noires.
Mes p'tits papiers sont un pass'port
Avec lesquels, je gard' le nord
Et tout bardé je suis l'emblème
Du Québec où tous les gens m'aiment.

Il me suffit de très, très peu
Pour grandir par mille et par cent
Et pubescent ou verruqueux (5)
Mes boulaies se grisent aux vents .

J'ai de la sèv' plus qu'il m'en faut
Pour qu'en mes vein's coule un sang chaud
Et les homm's y puis'nt à pleins seaux
La poix enflammant leurs assauts. (5)
Soutirant de mon eau la vie
Mes sirops les ont adoucis
Pour qu'à mes fûts se mette en bière
Leur diabolique instinct de guerre.

Il me suffit de très, très peu
Pour grandir par mille et par cent
Et sage inspiré par les Dieux (7)
Je m'enracine à tout bout d' champ.


Mis en musique par Jean-Marie Djibedjian
Interprété par Fan

1- L'écorce du bouleau permet la fabrication du papier et a servi de support d'écriture aux populations indigènes.
2- Le merle blanc représente une exception, un être rare
3- Le bois du bouleau jaune utilisé en menuiserie est appelé mérisier.
4- Les rameaux du bouleau ont des excroissances végétales qu'on appelle des loupes.
5- Principales espèces de bouleaux
6- La résine du bouleau servait à faire la poix que l'on jetait bouillante dans les guerres du moyen-âge
7- Le bouleau est le symbole de la sagesse chez les Celtes


Ecrit par Louis Vibauver
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 28 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Prune.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Colline. Evemarie. Nostahrj. Royam. Ann. Lagouttedor. Wall. Marcek. Tomto. AR_d_N. Dreamhunter. Jamespx. Dynamot. Varech. Salus. Lucie. Ottomar. Pilar. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Tanit. Guigui90000. Milo. Coeur de poete . Dilahk-Ihtebaromle. Martial. Lastours. Noiressaim. Matriochka. Ombrefeuille. Obofix. Caducee. Ori. Maie. Prune. Zutalors. Licornou. Charazed. Zouzou.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Frigan. Ggaet. Terence. Semilette. Blackflag. Leana. Asteria machina . Mathbeause. Invinoveritas. Marciak. Ninepoesie. Lesmotsbleus. Mijkk. Thibault Besson. Bouzou. Charazed. Karrim95. Clrddo. Licornou. Moamis.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924