Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Evemarie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : COURRIERCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:COURRIER

Les dialogues du clitoris acte 1 scène 1


Moi: (enjouée)
-Coucou p'tit clito, çà va mieux ?
T'es où ?
Arrêtes de te cacher comme çà.
Lui :
-............
Moi :
-Où t'es caché ?
Déjà que t'es pas plus gros qu'un demi petit pois, je te vois plus !

Lui :
(méfiant)
-Ah c'est toi, Princesse !
-T'es toute seule ?
Parce que sinon je ne me montre pas.
Moi :
-Fais pas ton fanfaron.

Lui :
-Ben j'ai eu les j'tons, dimanche et je me suis caché...dans mon lit !
Moi :
-Je sais, bébé, je t'ai bien soigné, tu es guéri maintenant, allez viens.
Lui :
-je suis encore tout endolori !
C'était quoi cette tornade ?
Ce grand escogriffe ?
J'ai failli être décapité !
Moi :
-Un homme, avec ses gros doigts et son attirail spécifique. Tu te rappelles plus ?
Lui : (énervé)
- J'ai cru qu'on s'était scratché en parapente tous les deux et qu'on allait mourir, d'ailleurs tu gémissais force 9.
-Je préfère quand on est tous les deux, t'as des mains de fille. C'est bien nous deux, non ?
Moi : (volubile, ignorant la question) :
-T'as vu, j'ai joui presque tout de suite et bon, je t'explique pas, j'étais au bord de 1000 orgasmes en cascade, jusqu'au moment où tu t'es caché, andouille !
Lui : (la voix alto bêlante, songeur)
-Mille orgasmes ?
T'es suûre ?
C'est possible çà ?
Moi : (plus réaliste)
-Heu disons ...trois... sept... ch'ai pas.
Lui :
-Ah ben, ç'est un bon coup ce...(il cherche un qualificatif) barbare, finalement.!
T'es sûre de ne pas vouloir choisir un plus...un moins... viril ?

Moi :
-Tu vas voir comme tu vas aimer ! On fera des jeux, des nouveaux, à quatre mains.
Lui : (ronchon, réticent, l' œil allumé):
-Oui, bon, Princesse, tes désirs sont les miens.
Explique lui quand même, à ce ...guerrier, qu'il doit y aller piano, le temps qu'il m'apprivoise, d'accord ?
Mum, tu sais que je t'aime, toi !
A plus Princesse.

Je dédie ce texte à Christian et à toutes les femmes, UNE FICTION, DOIS JE PRECISER ? Quoique...









Ecrit par Evemarie
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 37 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Oxalys.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [51]:
Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Polymnie2. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Machajol. Pieds-enVERS. Oxalys. Colline. Guy. Evemarie. Jeannine B. Lasource. Ann. Saintes. Fasya. Jenesuisrien. Wall. Banniange. Lefebvre. Marcek. Sosso. Cepyge X. AR_d_N. Salus. Lucie. Eolia. Claudel. Mijo. Mistou. Pilar. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Silverlo. Coeur de poete . Saline. Dilahk-Ihtebaromle. Typique. Mido. Ced le magnifique. Rogertibbart. Tilt. Franklino. Zeev stern. Dragonrouge.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Dragonrouge. Juli. Vincent night darline. Zalina. IlluB. Robin. Zeev stern. Franklino. Luciole12. Fialotta. Notimart. Fish. NeoEru. Mathys DLF. Smartass. Tilt. Olicsm. Azziz5. AlanJoyce. Par ma voix.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924