Accueil Forum Inscription/connexion
Artiste d'hier / Jean DE LA FONTAINE
Jean DE LA FONTAINE   [ 88]
(poète)


Biographie

« Papillon du Parnasse »



Naissance en juillet 1621 de Jean de La Fontaine à Château Thierry où il sera plus tard, comme son père et son grand-père, maître des eaux et forêts.


Il apprend le latin au collège et en 1641 pense avoir une vocation ecclésiastique. Il suit cependant des études de droit et reçoit le titre d'avocat au Parlement. En 1642, il éprouve une émotion poétique à la lecture des odes de Malherbe et déclame de la poésie dans les bois.


En 1647, il épouse Marie Héricart, une parente éloignée de Racine. Il a 26 ans, elle en a 14 et lui apporte une belle dot. Le mariage ne sera pas heureux et en 1658 La Fontaine se fixe à Paris et s'éloigne de son épouse.


Dès 1656, La Fontaine fréquente le cercle littéraire des Chevaliers de la table ronde. Il rencontre, entre autres Tallemant des Réaux et Furetière. Il admire Rabelais, Marot et Boccace et étudie sérieusement Homère, Platon, Horace, Virgile et Ovide.


A 37 ans, c'est encore un inconnu qui garde le goût de la campagne. En 1657, son oncle le présente au surintendant Fouquet, rival de Colbert et protecteur des arts. Son poème Adonis lui vaut une pension. Il devient un des protégés de Fouquet comme Mlle de Scudéry, Scarron, Perrault, Corneille et Molière. Le Songe de Vaux (1658) sera dédié à son protecteur.


Mais 1661 marque la disgrâce du surintendant. La Fontaine, avec courage, va solliciter l'indulgence du roi avec l'Elégie aux Nymphes de Vaux et l'Ode au Roi pour M.Fouquet. C'est un échec et le poète, sans fortune, va rechercher un autre protecteur. Il fréquente les salons. Marie Anne Mancini, la nièce de Mazarin devient une admiratrice de ses Contes et restera sa protectrice durant trente ans. Il se lie d'amitié avec Molière, Boileau et Racine.


En 1664, il est au service de la duchesse de Bouillon et de la duchesse d'Orléans. Il partage son temps entre Paris et Château-Thierry.





C'est à 47 ans qu'il publie le premier recueil de ses Fables qui le rendront célèbre. Celles-ci s'inspirent des fabulistes de l'Antiquité gréco-latine et, en particulier, Esope.


A partir de 1668, La Fontaine a trouvé son public. Il est reçu dans les salons, protégé par les grands et honoré par le roi à Versailles quand il lui présente ses Amours de Psyché et de Cupidon, mélange de prose et de vers, de récit mythologique dont la principale source est Apulée mais aussi Boccace et Platon.


Il est reçu dans le salon de Mme de La Sablière qui deviendra sa nouvelle protectrice.


Dans les vingt ans qui vont suivre, il tente plusieurs genre mais sa grande œuvre restera le second recueil des Fables.


En 1682, La Fontaine publie le « poéme du Quinquina », poème philosophique à la manière de Lucrèce.


En 1684, il est élu académicien au siège de Colbert. Dans son discours de réception, il inclut un discours à Mme de La Sablière où il se définit comme « Papillon du Parnasse ». Il renie ses contes et œuvres licencieuses en reconnaissant être allé un peu trop loin.


Il prend parti pour les Anciens dans la querelle des Anciens et des Modernes.





En décembre 1692, il tombe malade et abjure sa vie épicurienne et ses écrits anticléricaux. A la mort de Mme de La Sablière, il est accueilli chez le banquier et conseiller au parlement M.Hervart et sa femme. Sa fin de vie, grâce à ces généreux mécènes, est apaisée, décente et honorable. En septembre 1694 il publie le livre XII des Fables.


Il meurt chez ses bienfaiteurs, le 13 avril 1695. Il a 74 ans.



source : Ottomar


Poésie d'hier : 24 poèmes











Prénom: Jean
Nom: DE LA FONTAINE
Pays: France


Né(e) en: 1621
Mort(e) en: 1695

               : 24