Accueil
Dictionnaire / Mots commençant par E
Découvrez les définitions du vocabulaire poétique.
Vous pouvez afficher les définitions en les triant : soit au hasard, soit par catégorie ou tout simplement faire une recherche alphabétique.

Pour faire apparaitre sa définition, il suffit de cliquer sur le mot corresponant.
Pour améliorer le dictionnaire, vous pouvez proposer un nouveau mot, ou rédiger une définition .
Proposer un mot à définir    Définir un mot

1 sur 1

  •  Elision [forme]
    Définition :
    L'élision se pratique devant toutes sortes de mots. C'est la suppression d'une voyelle dans la prononciation et parfois dans la graphie. La voyelle supprimée est remplacée dans l'écriture par une apostrophe.

    En prosodie, il y a en principe élision (et donc annulation dans le décompte des syllabes) de tout "E" intérieur de vers en finale absolue de mot quand le suivant commence par une voyelle.

    L'élision est "indispensable" à la fin du premier hémistiche qui ne peut s'arrêter sur un "E" caduc.

    Exemple(s) :
    Dieux ! que ne suis-j(e) assis(e) à l'ombre des forêts !
    (PHÈDRE)
    ________________

    N'ai perdu ni pèr' ni mère
    Ni aucun de mes parents
  •  Epitaphe [divers]
    Définition :
    Une épitaphe est un court poème composé en l'honneur d'un défunt. Il est censé être inscrit sur le tombeau. Le ton peut être grave et sincèrement ému, tout comme plaisant.

    Exemple(s) :
    Épitaphe de Henri de Régnier composé pour lui-même :

    - "J'ai vécu sans nul pensement,
    Me laissant aller doucement
    À la bonne loi naturelle,
    Et je m'étonne fort pourquoi
    La mort pensa jamais à moi,
    Qui ne pensai jamais à elle."

    Par le trait final joint à la brièveté, l'épitaphe s'apparente alors à l'épigramme.
  • 1 sur 1