Accueil
Dictionnaire / Mots commençant par R
Découvrez les définitions du vocabulaire poétique.
Vous pouvez afficher les définitions en les triant : soit au hasard, soit par catégorie ou tout simplement faire une recherche alphabétique.

Pour faire apparaitre sa définition, il suffit de cliquer sur le mot corresponant.
Pour améliorer le dictionnaire, vous pouvez proposer un nouveau mot, ou rédiger une définition .
Proposer un mot à définir    Définir un mot

1 sur 1

  •  Registre [registre]
    Définition :
    Sur le plan littéraire, il existe deux grands types de registres :
    - Le registre de langue
    - Le registre littéraire

    Le registre de langue (ou niveau de langue) est la manière dont nous nous exprimons face et en fonction de notre auditoire, de notre lecteur. Il existe 3 grands registres (familier, courant et soutenu). Chaque registre utilise de façons différentes le lexique, la syntaxe et les figures de style...

    Le registre littéraire est l’ensemble des caractéristiques nécessaires à produire des effets particuliers sur l’auditoire ou le lecteur. Il existe 13 principaux registres (comique, didactique, épique, fantastique, humoristique, injonctif, ironique, lyrique, merveilleux, polémique, pathétique, satirique et tragique).
    Quel que soit le genre littéraire d’un texte, il est possible d’utiliser plusieurs registres littéraires.

    Exemple(s) :
    Les registres de langue
    Familier : "Au lieu de lire ce bouquin, il a roupillé." (S’utilise plutôt à l’oral dans le cadre amical ou familial)
    Courant : "Au lieu de lire ce livre, il a dormi." (S’utilise à l’oral comme à l’écrit avec tout le monde)
    Soutenu : "Au lieu de livre cet ouvrage, il a sommeillé." (S’utilise surtout à l’écrit, mais également à l’oral lorsque l’on veut montrer que l’on accorde de l’importance à notre interlocuteur : un supérieur hiérarchique, notre belle famille, etc.)

    Les registres littéraires
    Voir les définitions des 13 principaux registres disponibles dans le dictionnaire.
  •  Rime [rime]
    Définition :
    Une rime est la répétition d'un même son (composé de la dernière voyelle et des phonèmes qui la suivent voire la précèdent) à la fin d'un vers.

    L'utilisation des rimes en poésie "classique" se fait en fonction de différentes caractéristiques :
    - Le genre des rimes (féminines, masculines...)
    - La richesse des rimes (pauvres, riches, suffisantes...)
    - L'organisation des rimes (embrassées, suivies, croisées...)

    Exemple(s) :
    Là, tout n'est qu'ordre et beau,
    Luxe, calme et volup.

    (Charles Baudelaire, in L'invitation au voyage.)
  •  Rimes croisées [rime]
    Définition :
    Appelées aussi parfois rimes alternées, elles suivent la disposition ABAB ; ainsi, le premier vers rime avec le troisième, le deuxième avec le quatrième, dans le cas d’un quatrain.

    Exemple(s) :
    C'est un trou de verdure où chante une rivière
    Accrochant follement aux herbes des haillons
    D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
    Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.
    [...]
    Arthur Rimbaud, Le Dormeur du val
  •  Rimes embrassées [rime]
    Définition :
    Les rimes embrassées suivent la disposition ABBA ; ainsi, le premier vers rime avec le quatrième et le deuxième avec le troisième, dans le cas d’un quatrain.

    Exemple(s) :
    [...]
    Elle disait en son langage
    Les " serments du premier amour ",
    Votre coeur à moi pour toujours
    Et toutes les choses d'usage.
    [...]
    Paul Verlaine, A madame X
  •  Rimes suivies ou plates [rime]
    Définition :
    Les rimes suivies respectent la disposition AABB ; ainsi, le premier vers rime avec le deuxième et le troisième avec le quatrième, dans le cas d’un quatrain.

    Exemple(s) :
    Que savons-nous de plus ?… et la sagesse humaine,
    Qu’a-t-elle découvert de plus dans son domaine ?
    Sur ce large univers elle a, dit-on, marché ;
    Et voilà cinq mille ans qu’elle a toujours cherché !

    (Alfred de Musset, in Rêverie)
  • 1 sur 1