On se retrouve à bord du bateau initial

Accueil Forums Autour d’un café On se retrouve à bord du bateau initial

Ce sujet a 38 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Marcek, il y a 2 semaines et 1 jour.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 39)
  • Auteur
    Messages
  • #119

    Anonyme

    Heureusement on est sauvé
    Eric nous permet de nous exprimer
    On a juste les vêtements mouillés,
    Et on va les tordre de rires
    Et de tendres amitiés
    Nous voilà déjà tous consolés
    Et presque sec sous le soleil de midi!

    #132

    Charazed
    Participant

    Merci,Aurore pour cet écrit,très agréable à lire!

    #173

    Anonyme

    bienvenue à tous , venez écrire ici si vous le désirez librement vos poèmes , je veillerai bien suer eux et les lirai , c’st promis comme d’hab!

    #176

    maie
    Participant

    hello Aurore ,, bonsoir,,
    du fond de ma cale ces quelques lignes d’un auteur inconnu

    Détacher sa barque,
    Partir pour les eaux profondes de la vie,
    Entre le bleu du ciel et le bleu de la mer…
    Aimer sans fin Aimer à se perdre
    Etre heureux du soleil
    Etre heureux de l’écume et du vent.
    Ne plus revenir aux rochers tristes de l’enfilade des jours,
    Ne plus se briser à attendre que les marées s’arrêtent,
    Ne plus clapoter à en perdre l’espoir,
    Détacher sa barque, filer entre les écueils
    Et, s’étendre, calme, serein, sur la plage de la confiance.
    Il faut un jour détacher sa barque,
    Prendre le risque de s’embarquer
    Pour l’Amour sans condition
    Et laisser Dieu tenir les avirons.

    au revoir

    #187

    Charazed
    Participant

    Le coin cherché

    Au sommet d’une montagne
    Sous un immense chêne qui règne
    Une cabane, entourée d’une haie
    Ayant comme accès, une petite entrée
    Par laquelle, je me glissais
    Dans le chaudron, un ragout se mijotait
    Laissant échapper une fumée
    Qui finit par serpenter dans la cheminée
    Par un petit vase, la table était décorée
    Dans lequel, quelques marguerites souriaient
    Sous la fenêtre, des bottes de foin s’alignaient
    Couvertes d’un drap, formaient un lit
    Pas loin, des livres à feuilles bien jaunis
    Sur une modeste étagère, ils étaient groupés
    J’en ai pris un, mon préféré et suis sortie
    J’ai traversé la petite rivière, après l’avoir salué
    En sautillant comme une sauterelle, sur ses galets
    Je me suis assise sur le plus haut rocher
    L’eau, l’oiseau, le vent : Tout ici, chantait
    J’écoutais et combien j’aime les écouter
    Puis, j’ai ouvert mon livre à la page longtemps pliée
    Mes histoires, sur le vent je les ai soufflées
    Entre moi et nature, il n’y’avait jamais eu d’intimité

    #189

    Anonyme

    Merci de me faire plaisir et d’ici poser quelques uns de vos écrits , toujours je vous lis et vous commente!

    Maie combien joli ce poème d’un inconnu qui devient à présent connu.

    Chairazed , j’aime le concept de ta cabane où l’on sent une intimité belle à partager, merci!

    #193

    maie
    Participant

    “Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.”
    De Ludwig van Beethoven

    merci et bonjour Aurore
    bonjour tout le monde

    ainsi font font font
    quelques mots et puis s’en vont


    les petites marionnettes – Christophe en 1992 (^_^)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 5 jours par  maie.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 5 jours par  maie.
    #196

    Anonyme

    Elles sont jolies les mignonettes
    Avec leur ficelle et du papier
    Elles se font si jouettes
    Et si, mignonettes,
    Sont jolies et chouettes,
    Elles nous font sourire,
    Du fond de la cale
    Avec de la ficelle et du papier
    La plus chouette
    Me fait risette,
    Avec des vers et air inspiré
    Elle nous inspire de ses airs enjoués.

    #209

    Anonyme

    Les murmures de l’âme
    Traversent les lames,
    Se sèchent les larmes
    S’écoutent les alarmes
    La vie sans armes
    La paix requise
    La paix acquise
    Au temps des cerises
    Jolie surprise!

    #248

    Anonyme

    Où êtes vous?

    Où êtes vous tous
    Le silence me pousse
    Parfois je tousse
    Mais plus aucun bruit
    Plus de Licorne
    Tout est morne
    Venez donc discutailler
    Sous l’ombre de l’ombrelle
    Et voyons comme la vie est belle…

    #253

    Charazed
    Participant

    Pas de panique, Aurore : Je pense que tout le monde est là;peut-être, c’est ton soleil qui est responsable de cette petite séparation avec l’ordi! Il n’y a que lui à blâmer! Lol.

    #283

    sexte
    Participant

    Bonjour. Une pensée fleurie pour vous. Continuez à poétiser; d’embellir ces pages de votre poésie si délicate.
    Cordialement.

    #290

    Anonyme

    Que de gentillesse Sexte, cela me touche le coeur, grand merci ;venez aussi poétiser sur cette page , cela me comblerait…

    #295

    Anonyme

    Par un beau matin
    Qui sonnait serein
    Je saute du lit
    Enlève les plis,
    Et vous souris
    Cela ne fait plis
    Le jour se remplit
    De ses fantaisies
    Se chante le mi
    S’ajoute défis.

    #297

    Anonyme

    🙂

    l’embellie – Jean Ferrat

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 39)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.