Page : 1-2-3-4

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Lo
Membre
Messages : 2768


Posté à 13h25 le 10 May 19



10/05/19

Comme tout être, je suppose
-mais l’on suppose tant, en vain-
Bref, par-delà la prose, enfin,
Toi l’étrange rêve, Eurydice,
En ton sein, reçois ma blandice,
Et mon doux baiser sur ta rose


Salus
Membre
Messages : 4413


Posté à 14h28 le 10 May 19





10/05
14h30


Homme, maître, à sa dryade ose,
Au mépris, pourtant, de ce frein
Vif - l’Hadès où creuse la faim,
Orphée, ouvrir cet envers lisse
Des Enfers, surseoir au calice
Dont le si dur retour nécrose...




Ce message a été édité - le 10-05-2019 à 14:34 par Salus


Lo
Membre
Messages : 2768


Posté à 15h57 le 10 May 19



10/05
4:00 PM


Somme toute, naître précoce
Au sommet de cet art divin,
-L’Œuf, même Zeus, a l’air ivre, un
Nain offert à la vocalise ;
La Lyre, au soir, le paralyse-
C’est rimer l’amour à l’atroce.


Salus
Membre
Messages : 4413


Posté à 17h46 le 10 May 19





10/05/4669 après Gilgamesh
à 17h46m(environ)



Nulle sortie, aucune prose,
De Dionysos point de vin
Qui fait confus l'être devin
Au fur qu'il en devient jocrisse,
Mythologie où rien ne crisse,
J'aime ta ronde-bosse rosse !





Ce message a été édité - le 10-05-2019 à 22:08 par Salus


Lo
Membre
Messages : 2768


Posté à 09h07 le 11 May 19


Hic et nunc


Mille récits ! Ce terrain brosse,
-Via le griot, via l’écrivain-
Les mœurs des Cités, le couvain
Dont le mythème est, en coulisse,
Le ressort du présent, l’hélice
D’un Sacré qu’on vénère ou gausse.




Ce message a été édité - le 11-05-2019 à 09:09 par Lo


Machajol
Membre
Messages : 3014


Posté à 11h55 le 11 May 19

Désolée d'interrompre ce jeu de réponses, de valeureux poètes tels que Lo et Salus ! mais je me lance :

Le 11/05 11h54

La lune ronde se hausse
Guidant sur la page, la main
Blanche de l'écrivain
Décrivant la droite Eurydice
Symbole fort de la justice
D'un léger sourire, il se gausse




Ce message a été édité - le 11-05-2019 à 11:55 par Machajol


Aurorefloreale
Membre
Messages : 6104


Posté à 14h56 le 11 May 19


Je ne me risque pas en d'autres chemins,
Me manque la boussole,
Ou une clé de sol,
Je m'envole avec Eole
En attente du lendemain.




Ce message a été édité - le 13-05-2019 à 06:20 par Aurorefloreale


Ancienmembre
Membre
Messages : -169


Posté à 15h09 le 11 May 19

J'aime vos joutes.


Salus
Membre
Messages : 4413


Posté à 18h07 le 11 May 19






Urbi et Orbi


L’hellène Lettre-Océan drosse
Aux récifs du temps l'alevin
Du monothéisme chauvin ;
Son gigantesque frontispice
De granit pur et de silice
Abrite un ancien sacerdoce.



Ce message a été édité - le 11-05-2019 à 18:07 par Salus


Ancienmembre
Membre
Messages : -169


Posté à 18h27 le 11 May 19

De mon ignorance je brosse
Un tableau plus qu'adamantin
Ne suis que pauvre lamantin
Qui pleure sous la lune lisse
Faute d'enrichir en épice
Le brillant de votre carrosse .



Ce message a été édité - le 18-05-2019 à 14:16 par Violette



Ce message a été édité - le 20-05-2019 à 15:06 par Violette


Lo
Membre
Messages : 2768


Posté à 21h37 le 11 May 19




Muchas Gracias Mâcha, Noun’, Vio
Muchas Gracias Miss Auror’Flow


InterludeInterlude


La lettre-océan n'est pas un nouveau genre poétique
C'est un message pratique à tarif régressif et bien meilleur marché qu'un radio

On s'en sert beaucoup à bord pour liquider des affaires que l'on n'a pas eu le temps de régler avant son départ et pour donner des dernières instructions

C'est également un messager sentimental qui vient vous dire bonjour de ma part entre deux escales aussi éloignées que
Leixoës et
Dakar alors que me sachant en mer pour six jours on ne s'attend pas à recevoir de mes nouvelles

Je m'en servirai encore durant la traversée du sud-atlantique entre
Dakar et
Rio-de-
Janeiro pour porter des messages en arrière car on ne peut s'en servir que dans ce sens-là

La lettre-océan n'a pas été inventée pour faire de la poésie

Mais quand on voyage quand on commerce quand on est à bord quand on envoie des lettres-océan

On fait de la poésie

B.Cendrars



InterludeInterlude


Ad vitam aerternam

L’épée ici, par-là, la crosse,
La force rendit l’homme ovin,
Au nom du muscle, l’aigrefin !
Nous triangulâmes l’office,
Un seul linceul, un sacrifice,
Et puis… Tremblons jusqu’à la fosse !




Ce message a été édité - le 11-05-2019 à 21:43 par Lo


Salus
Membre
Messages : 4413


Posté à 23h08 le 11 May 19

Forever

L'homéride est un sale gosse
Marchant au pas du vers, biffin,
Tout supérieur, chef, échevin,
Pour peu, sévère, qu'il le visse,
Lui sera dieu, voilà son vice !
(Et c'est vrai : l'aède en impose)


Lo
Membre
Messages : 2768


Posté à 00h39 le 12 May 19


Latitude : -22.274526 | Longitude : 166.442419

Accepterais-tu que j’endosse
-Par forfait- le terme à ce fin
Périple avant qu’un flou ravin
Me happe et qu’en son précipice
Je divague, fou, sous l’auspice
Fâcheux des eaux d’une overdose ?


Mes Respects Salus ! -Prends ce point-
J’abandonne ravi, tout oint
D’un dictame azur, pur délice !





Ce message a été édité - le 13-05-2019 à 07:56 par Lo


Salus
Membre
Messages : 4413


Posté à 21h34 le 12 May 19



Quelque part entre Laniakea et le superamas de Persée-Poissons
(Temps universel aléatoire) :


Je serais bien fat ou féroce,
Jésuite, voir génovéfain
(Peut-être même un peu bovin)
Si je refusais que l'on puisse
Abandonner lorsqu'on ne prise
Plus le jeu - que ton choix s'exauce !


(Considérant le "l" de ton avant-dernier vers comme une coquille,je ne peux m’empêcher de lire "fou")




Ce message a été édité - le 12-05-2019 à 21:44 par Salus


Lo
Membre
Messages : 2768


Posté à 07h55 le 13 May 19


(Et c'est ainsi qu'il fallait le lire ; merci pour la coquillette ! voir, voire ?)





Ce message a été édité - le 13-05-2019 à 08:11 par Lo

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2-3-4

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Mrfau7 dans Ce Matin[...]
  • Hecate dans Les champs de l[...]
  • CinquiemeVallee dans Prétention et [...]
  • Lo dans Larmes de bois[...]
  • Machajol dans [Jeux] Poèmes [...]
  • Arcane dans Sous l'aile[...]
  • Pierre dans Sans verbe[...]
  • Domenica dans Les champs de l[...]
  • Tonindulot dans Correspondance [...]
  • Gbandi dans Sous l'aile[...]