Page : 1-2

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Claire003
Membre
Messages : 155


Posté à 09h32 le 01 Dec 19

Un jour sombre de ces années
Où tout son peuple était condamné
Une enfant innocente jouait
Dans son appartement, tout près
Du Vel d’Hiv, tristement célèbre
De ce lieu, symbole des ténèbres
Son nom était Sarah

L’enfant patiente se concentrait
Sur chaque note, chaque verset
Sa douce mélodie l’emportait
Loin de la haine dont elle était l’objet
Une voix grave et bourrue l’appela
Par un nom qu’elle ne connaissait pas
Mais l’enfant ne répondit pas
Son nom était Sarah

Ces noms affreux inventés par la Haine
Sarah n’avait même pas pris la peine
De les connaître, de les apprendre
Douce enfant au coeur tendre
De son violon, elle jouait
Avec l’archet, elle se battait
Contre ceux qui détestaient sa foi
Son nom était Sarah

Quand le premier homme la frappa
Soudainement son instrument tomba
Il pleura dans son langage, à sa place
L’horreur pour leurs coeurs de glace
Quand le deuxième policier l’attrapa
L’enfant se dit que l’essentiel
Était que jamais la fille en elle
N’oublie qu’elle était Sarah

De longues années plus tard
Comme sortant d’un cauchemar
La petite fille qu’elle était
Lentement, se souvenait
La symphonie qu’elle jouait
Doucement lui revenait
Elle oublia à tout jamais
Le numéro qu’on lui donna
Elle s’appelait Sarah

Dans la douleur de l’errance
Elle n’avait pas oublié la transe
De ces heures mélodieuses
De l’enfant courageuse
Qui jouant n’avait entendu
Ses ravisseurs imprévus
Ces hommes que l’humanité
Avait complètement quittés

A tout jamais ces quelques notes
Chanteront pour tenter de guérir
L’oubli, la haine, comme une antidote.
Sarah sait ce que souffrir veut dire,
Et toujours contre son coeur
Elle gardera l’étoile du malheur
Elle s’appelait Sarah
Et pour toujours, le restera[/g]



Ce message a été édité - le 01-12-2019 à 09:32 par Claire003



Ce message a été édité - le 01-12-2019 à 14:53 par Claire003


Domenica
Membre
Messages : 356


Posté à 11h49 le 01 Dec 19

Très émouvant, et très beau...
Merci Claire


Claire003
Membre
Messages : 155


Posté à 14h28 le 01 Dec 19

Avec plaisir, et très heureuse que cela vous plaise!![g][/g]


Ancienmembre
Membre
Messages : 620


Posté à 19h26 le 01 Dec 19


Je partage l'avis de Domenica, votre poème est beau et particulièrement bouleversant.

J'en ai les larmes aux yeux.

Merci pour ce moment de pure poésie et d'émotion.

Au plaisir...



Ce message a été édité - le 01-12-2019 à 19:28 par Brune


CinquiemeVallee
Membre
Messages : 574


Posté à 22h32 le 01 Dec 19

Très émouvant, très beau...Un poème à la hauteur vertigineuse.


Claire003
Membre
Messages : 155


Posté à 07h48 le 02 Dec 19

Je vous remercie particulièrement pour vos commentaires, cela me touche beaucoup!


Rickways
Modérateur
Messages : 2907


Posté à 09h17 le 02 Dec 19

Pour information ce poème est disponible en écoute sur la section podcast :

Lien internet


Saintes
Membre
Messages : 1201


Posté à 10h09 le 02 Dec 19

Pudique et profond dans cet environnement violent : les mots ainsi écrits donnent au souvenir l'épaisseur de crimes sans noms.



Ce message a été édité - le 02-12-2019 à 10:10 par Saintes


Claire003
Membre
Messages : 155


Posté à 21h17 le 02 Dec 19

Je vous remercie de votre sensibilité, c'est en effet le but de ce poème: tenter de poser des mots sur une horreur comme l'Histoire en a malheureusement trop connues


Ancienmembre
Membre
Messages : 620


Posté à 20h06 le 03 Dec 19

Très beau poème, mais ça me choque de le voir vérsifié...


Pierre
Modérateur
Messages : 6294


Posté à 21h12 le 03 Dec 19

Oui je trouve que le texte a de l'intérêt, mais je ne le trouve pas poétique (ne me demandez pas pourquoi hein!) à moins que l'on confonde le côté rime à tout prix et poésie…

Je suis d'accord avec Prosper, en prose je l'aurais préféré… là je fais mon Jourdain. cool


Claire003
Membre
Messages : 155


Posté à 21h55 le 03 Dec 19

Merci de vos conseils, je trouve personnellement un côté poétique à mon texte, et je pense qu'il s'agit ici d'une manière plus "ludique" d'exprimer les horreurs produites à des jeunes


Pierre
Modérateur
Messages : 6294


Posté à 23h14 le 03 Dec 19

Ce n'était pas des conseils (ils sont peu nombreux ceux qui peuvent en donner et je ne suis pas l'un d'eux) mais un avis.
Mais je pourrais argumenter cet avis.

Alors s'en suivrait une ennième (ça s'écrit comme ça?) discussion sur ce qu'est la poésie, sur ce ressenti qui me gonfle car il excuse toutes les mièvreries, bref… une dicussion.

Dans le fond ce serait peut-être rigolo… ça me rappellerait le temps où on s'étripait sans penser à mal ici sans vergogne et sans partir…

je pense à des Remo à des Primanocte à des ah comment il s'appelait déjà… il était même revenu (parce que ils ont fini par partir, pas à cause des "étripements" mais par besoin de bouger…), non je ne me souviens plus…

Je viens de relire… vraiment en prose j'aurais préféré.



Ce message a été édité - le 04-12-2019 à 08:30 par Pierre


Domenica
Membre
Messages : 356


Posté à 07h55 le 04 Dec 19

moi,; là, j'ai envie de t'étriper Pierre...
Mdr


Pierre
Modérateur
Messages : 6294


Posté à 08h31 le 04 Dec 19

... et en plus je viens de voir et corriger une faute… je veux pas imaginer celles que je ne vois pas...

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2