Page : 1-2

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Obofix
Membre
Messages : 621


Posté à 08h00 le 03 Dec 19

Le muzain est un neuvain, divisé en un quatrain suivi d'un quintil. Cette forme, très rarement utilisée est particulièrement illustrée par le poète Abraham de Vermeil en 1600.
En voici un dont le titre est un anagramme de son nom. (Gourdin, c’était son pote).

Âme d'heur amirable
:
Les dédains, les rigueurs, les morts

Me chassent comme chiens avides
;
Amour bandant tous ses efforts

M'abbat de ses mains homicides.



Et mourant je n'ai pour renom

Que l'heur d'avoir esté sa fable :

Pourquoi donc en tournant mon nom,

Gourdin, ne treuves-tu sinon

Ces mots, Ame d'heur amirable ?

J’aime bien la concision de cette forme et je me suis amusé a bricoler le muzain ci-desous.

Allons-nous éviter le drame
en ce match un poil singulier ?
Devant le peuple qui l’acclame
le cheval est franc du collier.

Tel un pur-sang de haute école,
de blanche en noire il caracole,
sous l’œil incrédule des rois.
N’est-il pas fou ce palefroi
pour déconfire ainsi ma dame ?


Sidonie
Membre
Messages : 13


Posté à 16h20 le 03 Dec 19

Si je me calque sur ce que tu présentes, je note
ABAB
CCDDA

C'est ça ?
Je vais essayer de pondre quelque chose, histoire de sortir de la mauvaise passe créative (créatrice ?) dans laquelle je m'attarde.

Il y a chez toi une petite variante quant à la succession des rimes du quintil. Je vais suivre ta version.



Ce message a été édité - le 03-12-2019 à 16:25 par Sidonie


Obofix
Membre
Messages : 621


Posté à 16h51 le 03 Dec 19

Du moment que le poème est constitué d'un quatrain et d'un quintil, je ne pense pas qu'Abraham de Vermeil attache une importance particulière à la disposition des rimes. Il doit au contraire être trop heureux de voir que 419 ans plus tard d'aucun.e.s s'amusent à composer des muzains.
clindoeil


Tonindulot
Membre
Messages : 1846


Posté à 17h51 le 03 Dec 19

On s'amuse,hein?

On l’aime bien Lili Prussien
Qui fait du rire une denrée
A conserver ou faire sien
Pour se sortir de la purée.

« Faites la fête et point la tête »
Dit ce joyeux qui sait nous plaire,
« Car mon minois, sous sa casquette,
Sait vous sourire et vous distraire
Vous qui sans soul faites la quête ! »


Laugierandre
Membre
Messages : 340


Posté à 18h40 le 03 Dec 19


Bonsoir OBOFIX,

C'est une très bonne initiative que de remettre au goût du jour des formes de poésie qui sont tombées un peu dans l'oubli.

Les faire revivre par des compositions personnelles permet de les faire découvrir (ou redécouvrir), tout en étant un hommage rendu à ceux ont inventé ou utilisé ce principe.

À ce titre, ton muzain va sans doute inspirer pas mal de membres. Et je vois que TONIN, qui n'est jamais le dernier pour relever un défi ou participer à un schème poétique, à déjà apporté sa propre contribution.

Je vous félicite tous les deux pour ces vers que vous venez, avec imagination et humour, de commettre.

Pour compléter l'information d'OBOFIX concernant le "quintil", je pense, effectivement, que celui-ci, utilisant la versification classique, peut être construit de différentes manières.

Il est bâti sur deux rimes dont l'une apparaît trois fois. Cela offre plusieurs combinaisons :

A, B, A, B, B.

ou :

A, B, B, A, B.

Ou encore :

A,, B,, B, B, A.

ou :

A, A, B, A, B.

ou :

A, A, B, B, A.

ou :

A, B, A, B, A.

Ma bien chaleureuse Amitié de plume, OBOFIX.

ANDRÉ


Obofix
Membre
Messages : 621


Posté à 11h19 le 04 Dec 19

Bravo Tonin, merci André. Je me suis amusé à contre rimer la forme.

Mumuse

Tous les dimanche, ils font mumuse
à l’abri des fusains.
Puis ils composent des muzains
en sifflant une Suze.

Mais en disciples de Toulet*
ils jouent de contrerimes,
pour le plaisir et pour la frime.
et ce n’est pas plus laid.
C’est même coolissime.

clindoeil
* Lien internet




Ce message a été édité - le 04-12-2019 à 17:30 par Obofix


Tonindulot
Membre
Messages : 1846


Posté à 12h14 le 04 Dec 19

Dites-nous l'heur qui nous seconde

Faut-il en rire ou bien pleurer ?
Je ne sais plus. Dites-moi vite
S’il faut soudain nous apeurer
Quand un croyant soudain lévite.

« Ne t’en fais pas Ami crédule
Ici sur terre on a pour foi
De distinguer le bon pendule
Du balancier qui fait la loi
En donnant l’heur au noctambule ! »


Obofix
Membre
Messages : 621


Posté à 13h22 le 04 Dec 19

De Rome, à la Chapell’ Sixtine
je vous twitte un Ave.
J’ai pu y voir qui vous savez
et mêm’ Benoît Sixteen.

Sous les ifs d’un champ de navets,
j’ai pécho la Latine.
Son vrai blaze était Célestine.
Après on s’est gavé
de rhum, à la Chapell’ Sixtine.

Salut


Sidonie
Membre
Messages : 13


Posté à 16h04 le 05 Dec 19

Melchior s'est perdu dans la nuit.
Harassé, il foule le sable
L'étoile du berger ne luit
Il peine comme un misérable.

Balthazar n'a pas remarqué
Son absence et marche, hébété.
Gaspard, crie-t-il, t'as pas ta lampe ?
Non. Regarde comme je rampe,
On n'y sera pas à minuit !


Obofix
Membre
Messages : 621


Posté à 17h00 le 05 Dec 19

@Sidonie
Jouez hautbois, résonnez muzains.
Le quatrain est très sérieux.
Au quintil, le ton change et le dernier vers est une joli trait d'esprit.
C'est vraiment très bon. J'aurais bien aimé l'avoir écrit ce muzain.
Salut



Ce message a été édité - le 05-12-2019 à 17:00 par Obofix


Tonindulot
Membre
Messages : 1846


Posté à 18h23 le 05 Dec 19

Comme le lièvre que le tort tue

Peut-on dire que la nuit nuise
Au claudiquant qui va clopant,
Tant son copain qui lui s’épuise
S'en va fumant moins galopant ?

Un escargot fait la grimace
En observant le pré en bulle
Car, loin devant, une limace
Est sans maison mais déambule
En le laissant cloué sur place.

Salut Mdr



Ce message a été édité - le 06-12-2019 à 08:55 par Tonindulot


Laugierandre
Membre
Messages : 340


Posté à 19h07 le 05 Dec 19


Même si je n'ai jamais commis de muzain, à ce jour, je ne pouvais passer sous silence vos œuvres et vos performances.

Votre enthousiasme et votre inspiration sont un plaisir de lecture.

OBEFIX, avec tes assonances bien distillées dans "Mumuse", ton poème est jubilatoire.

TONIN, ta verve inépuisable et ta rigueur en prosodie ne peuvent que susciter l'assentiment.

SIDONIE, pour une poétesse qui, au début de ce topic, nous disait "Je vais essayer de pondre quelque chose"... tu as commis un bien savoureux poème, avec une pointe d'humour bien spirituelle et en adéquation avec ce mois de décembre.

BRAVO À VOUS TROIS.

Excellente fin de soirée mes Ami(e)s de plume.

ANDRÉ
Salut Salut Salut


CinquiemeVallee
Membre
Messages : 434


Posté à 20h03 le 05 Dec 19

Dure abstinence du chercheur

La recherche s'annonce ingrate…
Et puis, au fil de ses trajets,
Voici qu'une trouvaille éclate
Bondissant entre ses objets !


Le tout réclame son contraire
Un rien tiré par les cheveux:
Toute hypothèse doit se taire
Mais le silence ne sait plaire
Quand le bel écho chante un dieu...


Coucou



Ce message a été édité - le 05-12-2019 à 20:11 par CinquiemeVallee


Obofix
Membre
Messages : 621


Posté à 06h06 le 06 Dec 19

Merci 5ème Vallée et Tonin. Abraham de Vermeil ne doit pas en revenir de voir son muzain prendre des couleurs à ce point.
Coucou

Qui se souvient encor d’Adèle,
celle qui perdit sa rondelle
avec un loulou du faubourg ?
La brave crût au grand amour.

Mais s’il se disait fou d’icelle,
grand prédateur de demoiselles,
il en changeait tous les huit jours.
Désespérée par l’infidèle,
elle s’est jetée dans l’Adour.
Très Triste



Ce message a été édité - le 06-12-2019 à 07:09 par Obofix


CinquiemeVallee
Membre
Messages : 434


Posté à 08h41 le 06 Dec 19

Coucou

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Aumielremarjo dans
  • Prospercohen dans Où que l'on so[...]
  • CinquiemeVallee dans Vous fûtes tro[...]
  • Laugierandre dans [Jeux]Hier au s[...]
  • Domenica dans
  • Obofix dans [Jeux]Hier au s[...]
  • Madykissine dans Vous fûtes tro[...]
  • Oxalys dans Sine die...(ter[...]
  • Tonindulot dans Vous fûtes tro[...]
  • Ottomar dans