Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Claire003
Membre
Messages : 143


Posté à 19h33 le 07 Apr 20

Dans ces notes si vibrantes d’émotions et de réalités vécues, on raconte des histoires, et à cet instant, mon esprit s’envole. Il se retrouve dans le Nord du pays, volant au -dessus d’immense plaines verdoyantes.

La Galilée découvre son visage inconnu, et il aperçoit la végétation abondante, et les fleurs décorant ces vastes étendues. Ma liberté se trouve dans ces espaces immenses. Plus aucune limite au rêve, à la pensée, je m’évade, en plein été. La chaleur ne parait pas jaunir l’herbe, ni brûler les palmiers. De toute leur hauteur, ils semblent veiller sur leurs terres, depuis des années. Ils en ont vu passer, des peuples, des migrants, des infortunés, en quête d’une terre pour les accueillir. Ils se souviennent des balles qui ont volé ici, du sang qui a coulé, et des larmes de mères éplorées. Les arbres au regard bienveillant ont éprouvé la violence des hommes, mais ils ont gardé leur magie apaisante.
Dans leur écorce que je caresse du regard, des millénaires sont passés. Le temps a creusé leur bois fort et immuable. Pourtant, en eux, le coeur de la nature bat sans cesse, et soupire devant les horreurs qu’il a vues. Il espère maintenant la paix, depuis si longtemps.

Dans ces plaines, on aperçoit un enfant. Un cerf-volant au dessus de lui, il ne se demande pas, lui, où peut bien être située la frontière. Ces lignes invisibles qui séparent des peuples si proches lui sont inconnues, et ses petites jambes courent en liberté. Et son jouet, dans les cieux parsemés de petits nuages, montrent que l’air, des deux côtés de la ligne, reste le même. Le silence et la quiétude, de ses contrées renaissantes, sont apaisantes pour l'âme, qui commence déjà à s’enfuir vers de nouvelles découvertes. Elle n’a pas besoin de partir bien loin.

Déjà, elle aperçoit les falaises de Saint Jean d’Acre, s’élevant de toute leur hauteur et dominant ainsi la vallée. Les mille et une sculptures naturelles dans la roche m'émerveillent, et mes yeux ne peuvent se détacher de leur éclat mat. Elles aussi ont tant vécu et tant vu d’hommes et de nations vouloir les dominer. Et elles, toujours aussi libres, toujours aussi droites et penchées à la fois, sont toujours là. Sans personne pour la soumettre, la nature se libère de ses chaînes, et montre alors ses plus beaux trésors.

J’entends déjà la mélodie fracassante de la mer déchaînée. De l’autre côté des falaises immenses, le rivage doré me rappelle notre traversée du désert. Cette fois, les flots violents viennent frapper la pierre, exprimer leur colère. Leur claquement est d’une force inouïe, et nous rappelle à notre finitude. Devant l'immensité, je me sens si petite, et loin de m’effrayer, cette sensation me rassure. Cette grandeur semble me protège et me signifier que rien au monde n’est plus beau que l’harmonie. Entre le silence des falaises et les paroles de la mer. Dans l’écume blanche de chaque vague, je revois en rêve les pierres blanchies de Jérusalem.

Et mes souvenirs enfouis de cette belle aventure reviennent parfois la nuit. Alors, dans les étoiles de France, je tente de retrouver la même magie que celle des nuits d’Orient. Mais rien.

Chaque pays possède sa magnificence, et bien que la lune soit la même, elle ne chante pas les mêmes musiques, ne sent pas les mêmes odeurs, et ne respire pas la douceur du ciel de velours aperçu là-bas, tout au bout du monde.


Tom
Membre
Messages : 305


Posté à 01h50 le 08 Apr 20

J'ai pensé en te lisant, à Pierre Loti, Aziyadé.

Rien à dire, tu sais regarder. Mais comme pour Jérusalem, j'en vois trop les détails et pas assez les angles, les contrastes, le nerf. Un style qui va gagner à être moins littéraire.


Claire003
Membre
Messages : 143


Posté à 08h00 le 08 Apr 20

Oui, c'est sûr que j'ai beaucoup de progrès à faire! ;)


Pierre
Modérateur
Messages : 6222


Posté à 22h19 le 08 Apr 20

Je n'ai rien lu de Loti sauf Ramuncho (je ne sais pas si je l'écris bien) et je n'ai pas retrouvé du Loti la dedans, mais tant mieux parce je me souviens n'avoir pas beaucoup aimé Ramuncho.

Je viens de lire les 3 épisodes de ton truc Claire, je partage l'avis de Tom en ajoutant que ma lecture a été agréable.



Claire003
Membre
Messages : 143


Posté à 08h01 le 09 Apr 20

Merci Pierre!


Tom
Membre
Messages : 305


Posté à 09h14 le 09 Apr 20

Aziyade ce n’est pas le Loti de Ramuntcho (chez toi) ou Pêcheurs d’Islande, chez moi. Peu de bons sentiments, une sorte de carnet de voyage un peu long avec une description de la Galilée et du lac de Tibériade qui donnait envie d’y aller. Sans doute trop tard.
« J’ai parcouru la triste Galilée au printemps, et l’ai trouvée muette sous un immense linceul de fleurs. Les ondées d’avril y tombaient encore, et elle n’était qu’un désert d’herbages, un monde de graminées légères, prenant vie nouvelle au chant d’innombrables oiseaux. Les grands souvenirs, les débris, les ossements semblaient plus profondément y sommeiller, sous ce silencieux renouveau des plantes, - et j’ai voulu, dans mon récit, les remuer à peine. Aux approches de Nazareth et de la mer de Tibériade, le fantôme ineffable du Christ deux ou trois fois s’est montré, errant, presque insaisissable, sur le tapis infini des lins roses et des pâles marguerites jaunes, - et je l’ai laissé fuir, entre mes mots trop lourds … »
Excuse-nous Claire on voyage un peu sur tes écrits.


Pierre
Modérateur
Messages : 6222


Posté à 10h44 le 09 Apr 20

Bon sang!! il faut que je lise ça!


Tom
Membre
Messages : 305


Posté à 14h20 le 09 Apr 20

Bon courage. Ramuntcho ou Pêcheurs d’Islande, je le lis en une journée. Aliyade est resté 3 semaines en poche, ouvert par petites goulées. Pas vraiment un roman policier....

Bon, Claire, tu nous emmènes où maintenant ?


Pierre
Modérateur
Messages : 6222


Posté à 18h43 le 18 Apr 20

Ca me turlupinait cet Aziyadé et mon Ramuncho alors j'ai jeté un oeil dans ma bibliothèque et voilà… l'Aziyadé qui jaillit!!!



J'ai dû chiner ça dans un vide grenier…
Je viens de lire le début: Tessalonique et un peu de Solitude.
Tu as raison, il mérite qu'on s'y attarde.



Ce message a été édité - le 18-04-2020 à 18:44 par Pierre

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1