Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Clementcheylan
Membre
Messages : 10


Posté à 16h13 le 17 Sep 20

Que ma vie soit réelle, j’ai du mal à en douter, mais la réalité est-elle vraiment ce que je vis ? L’expression,  « il a perdu le sens des réalités », nous indique que la réalité ne serait pas une, mais multiple. Il y aurait donc autant de réalités que d’individus ? Oui, si l’on parle de réalité subjective, c’est-à-dire personnelle.
Je me souviens, au restaurant, d’un couple attablé non loin de moi, et dont la teneur en décibels de leur conversation était telle que je ne pouvais y échapper. Ils étaient en opposition, et leur discorde portait sur la qualité du vin qu’ils avaient commandé. L’un le qualifiait d’atroce jus de planche, et l’autre de délicieux nectar. Au lieu de se crêper le chignon, ils auraient pu simplement penser que leurs goûts étaient différents et que le vin n’a que le goût que l’on veut bien lui donner.
Ils ont, à mon avis, tous les deux raison.
Chacun de nos buveurs de vin est dans une réalité qui lui est propre, personnelle. Ce que je trouve bon est bon, c’est ma vérité, certes relative, parce qu’elle m’appartient, ce qui est goûteux pour moi est incontestablement goûteux pour moi, et ce qui est désagréable pour lui est incontestablement désagréable pour lui. Force est de constater que nous sommes, chacun de nous, dans une réalité personnelle, subjective, une vérité relative.
Par contre, notre couple était d’accord pour dire qu’ils étaient en train de boire une bouteille de vin, cette fois réalité objective, vérité absolue, quantifiable, mesurable, incontestable. Il y a donc là deux réalités ; l’une subjective et relative lorsqu’ils s’empoignent sur la qualité du vin, et l’autre réalité, cette fois objective, absolue, incontestable, lorsqu’ils s’accordent à dire qu’ils boivent du vin. Je m’amusais de leur différent en ne doutant pas qu’ils finiraient bien par trouver un terrain d’entente.
Mais laissons nos deux convives.
Il me semble que si nous prenions un peu plus en considération la réalité subjective de l’autre, il y aurait moins de mésententes engendrant des situations problématiques. On aurait tout à gagner à admettre que les choses ne sont pour nous que ce que nous pensons qu’elles sont pour nous, que nous avons raison, mais que pour autant l’autre n’a pas tort, puisqu’il est dans une réalité, une vérité qui lui appartiennent.
En fait, les conflits ne devraient pas pouvoir exister, et je propose le paradoxe suivant : On ne peut contester que ce qui est objectif, or, par définition, ce qui est objectif est incontestable.
Je dirais pour terminer, la chose suivante.
Tâchons de ne pas prendre ce qui n’est pas pour ce qui est, et tant que cela ne bouleverse pas le monde, laissons dire.
En vérité que m’importe que tu trouves ce vin mauvais, si moi je m’en régale.
Voilà.


Ensuspens
Membre
Messages : 465


Posté à 20h03 le 20 Sep 20

J'ai aimé te lire!
heureux Salut


Clementcheylan
Membre
Messages : 10


Posté à 15h11 le 21 Sep 20

Je suis heureux de t'avoir apporté un peu de quelque chose !


Sylvain2023
Membre
Messages : 844


Posté à 18h45 le 22 Sep 20

Le problème ne vient donc pas du vin .

:)


Clementcheylan
Membre
Messages : 10


Posté à 22h23 le 22 Sep 20

Effectivement, ce serait bien injuste d'incriminer une pauvre petite bouteille qui n'y est pour rien!


Loren
Membre
Messages : 23


Posté à 11h15 le 27 Sep 20

Merci pour ce texte très intéressant qui s'il était compris pourrait empêcher bien des conflits.
La vérité n'est pas une et indivisible; elle est multiple et multiforme. clindoeil


Clementcheylan
Membre
Messages : 10


Posté à 14h05 le 27 Sep 20

merci de me dire ton intérêt pour ce texte, cela me motive pour ceux à venir. Je te souhaite le meilleur.


Oxalys
Modérateur
Messages : 2420


Posté à 11h27 le 30 Sep 20

Où l'on pourrait débattre sur la différence entre réalité et vérité qu'on confond souvent à tort.

Ce pourrait être le sujet d'un prochain cours de philo.
Quid ?


Clementcheylan
Membre
Messages : 10


Posté à 14h01 le 02 Oct 20

On confond réalité et vérité parce qu'elles sont liées , une réalité est une perception humaine qui génère une vérité relative. Le réel qui est la réalité en soi génère une vérité absolue. Sans faire explicitement un distinguo entre les deux, mes prochains textes apporteront quelques éclaircissements à ce sujet. Merci pour l'intérêt que tu portes à ce que je fais et à bientôt !

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Ottomar dans Identification[...]
  • Machajol dans Il est là ...[...]
  • Jim dans Les Parisiennes[...]
  • Graziella dans Mater[...]
  • Arcane dans La belle voltig[...]
  • Oxalys dans Ô mon amour[...]
  • Saintes dans Ô mon amour[...]
  • Laugierandre dans Bébé Cadum[...]
  • Yolanta dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Kerdrel dans La belle voltig[...]