Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Poesie101
Membre
Messages : 58


Posté à 09h02 le 14 Oct 20


Violet crépuscule à la griffe nature,
Il s’alanguit bientôt sous un heurt virulent
Qu’attristent ses rayons puissants : de l’indolent
Poète en déchéance au soir de lune obscure,

Se presse à l’empyrée un raisiné si pur,
Liqueur illimitée et fraîche et pétillante;
Et du limon séché de la rive attenante
Coulera mille fois le sucre mauve et mûr.

Le mouvement léger du fruit qui s’émerveille
(Fine élévation des bouquets de la treille)
S’harmonise très bien au langage des fleurs;

Aux arbres érigés pour atteindre la chose,
À peine ai-je jouis du bon vin grandiose
Que m’opprime la nuit de toutes ses lourdeurs...


5 octobre 2020





Ce message a été édité - le 27-10-2020 à 20:20 par Poesie101


Kerdrel
Membre
Messages : 658


Posté à 10h54 le 14 Oct 20

j'aime l'inversion féminin masculin des rimes des deux quatrains, bonne maitrise technique dans ce sonnet de forme marotique

Salut


Pierre
Modérateur
Messages : 6435


Posté à 11h05 le 14 Oct 20

Tiens maxime... ça fait longtemps qu'on ne t'as pas vu!


Tango
Membre
Messages : 50


Posté à 18h05 le 14 Oct 20

Comme Kerdrel j’ai remarqué et apprécié l’inversion du masculin et du féminin
Sur les deux quatrains. Bravo !


Laugierandre
Membre
Messages : 1539


Posté à 17h31 le 15 Oct 20


Bonsoir POÉSIE 109,

Il m'est agréable de corroborer les impressions de nos Amis qui ont apprécié le procédé de l'inversion des rimes masculines et féminines dans les deux quatrains.

Sans s'écarter des règles classiques, chaque mètre, bien ciselé à l'hémistiche par des césures franches, contribue à mettre en exergue une sonorité harmonieuse à cette "Poétique nature".

J'ai noté, au passage (et c'est important), le respect de la diérèse sur le mot "violet". Quant à la trame même du sujet : les mots sont bien choisis et les tournures de phrases agréables à l'oreille.

Coucou Coucou

Excellente soirée et toute ma sympathie de plume.

ANDRÉ

Salut Salut Salut


Poesie101
Membre
Messages : 58


Posté à 22h05 le 17 Oct 20

Bonjour,

Merci à vous d'avoir apprécié ce poème. Pour le moment, je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer au site.

Merci!

Maxime


Jean-Mi
Membre
Messages : 489


Posté à 19h09 le 27 Oct 20

Poésie101,

Toujours égal à toi-même dans l’excellence et la perfection.
Je suis scotché !
Sinon, dis-moi :
« À peine ai-je pu jou/ir // du bon vin grandiose » 13 pieds car il y a la diérèse dans « jouir ».
Il faut un espace avant le point-virgule (c’est bien pour trouver quelque chose !!!).

Vraiment Bravo, reviens vite.
Jean-Mi


Jim
Membre
Messages : 1579


Posté à 21h50 le 27 Oct 20

Pour ce qui est de cette synérèse, Jean-Mi, je ne l'ai vérifié, mais je présume que Max (Poésie101, toujours pas changé de cylindrée ?) oui, il fut un temps où cela se disait ainsi, je n'en ai de souvenir en tête, mais chez Molière et/ou Racine, tu le trouveras. Aux temps actuels, nous sommes encore confrontés à ce type d'évolution de la "syné" vers la "dia", comme de "ouïr" vers "ou-ïr" et parfois à l'inverse, quand on dit "souhait" plutôt que "sou-hait". Ne pas oublier que le poète n'est pas celui qui renforce les nœuds, il est celui qui fabrique de nouveaux liens et en dénoue encore plus, dans le sens à la fois d'une plus grande élégance et intelligence.
L'écriture de Max me rappelle chaque fois ce travail du sculpteur dans un grain de riz, précis, minutieux et délicat: de l'orfèvrerie.


Jean-Mi
Membre
Messages : 489


Posté à 22h24 le 27 Oct 20

Jim,

101 cubic inches ça fait quand même 1655 cm3…
Personnellement, mon Fat Boy ne fait que 80 cubic inches, soit 1340 cm3.
Donc je m’incline.
Pourtant le Littré donne pour jouir : (jou-ir) v. n.


Poesie101
Membre
Messages : 58


Posté à 21h06 le 31 Oct 20

Merci beaucoup de vos commentaires précieux pour moi!

À mon humble avis, le terme peut prendre soit la diérèse, soit la synérèse, bien que le mot soit plus utilisé de nos jours avec l'application de la diérèse.

De toute façon, j'ai fait la rectification dans mon poème.

Merci!

Maxime



Ce message a été édité - le 31-10-2020 à 22:30 par Poesie101


Jean-Mi
Membre
Messages : 489


Posté à 22h41 le 31 Oct 20

Il ne faut pas confondre le langage usuel et le langage soutenu.
Par exemple, dans le langage courant on dit « vio-let » n’est-ce pas ?
Et là dans le poème on dit « vi-o-let » :
« Violet crépuscule à la griffe nature, », n’est-ce pas ?

Jean-mi

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Jean-Mi dans À l'autel de m[...]
  • CinquiemeVallee dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Isadoree dans Les émoticône[...]
  • Marya dans Câlins d'autom[...]
  • Salus dans Gîte[...]
  • Laugierandre dans À l'autel de m[...]
  • Arcane dans À l'autel de m[...]
  • Oxalys dans Vaguelette[...]
  • Rickways dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Wawa dans RECUEIL COLLECT[...]