•  Canon Canon

    Je suis au bar de la roue. Les poètes monstres sacrés nettoient les bocks. Lombrics, vous êtes le...
    [ 1] [ 0]

  •  Suréalisme : [...] Suréalisme : soyez sympas, dessinez-moi un de ces visages déformés pour aller avec

    Garde-corps a souri… Halitose – particules volatiles, assurément – Fesses-nuages ont alors ...
    [ 2] [ 0]

  •  Un seul être [...] Un seul être vous manque...

    Tout un espace d’écoute : bienséant est l’exercice du paradis humain. Ca commence via la lente...
    [ 3] [ 2]

  •  Violence Violence

    Décrire ne serait pas grand-chose… Assoiffée, ar-souillée de sanglots. La langue au pas sous...
    [ 2] [ 0]

  •  Axée Axée

    Axe. Trouver quoi faire des pelures. Les débourrer. Imminences fugaces. Savoir qu’elles sont les ...
    [ 1] [ 2]

  •  Sans titre Sans titre

    Se baisserait-on ramasser les ténèbres qui gisent au sol ? Les morts le font. Ils les recueillent...
    [ 2] [ 0]

  •  Terra-former Terra-former

    La Terre dépérie, année après année Comme une mère que ses enfants milliards ne respectent pl...
    [ 7] [ 1]

  •  L'invitation des jumeaux L'invitation des jumeaux

    Fœtus toi. Fœtus moi. L’amour in utero Et le baiser Des jumeaux. Le mouvement échographiqu...
    [ 11] [ 4]

  •  23 h 03 : constat 23 h 03 : constat

    Se laisser glisser Dans le sein chaud de la marrée. Baiser le labyrinthe humide, Eclair d...
    [ 3] [ 1]

  •  L'anecdotique L'anecdotique

    J’ai cueilli sur la branche d’un sapin gelé un superbe glaçon - cristal. Il attendait sans le ...
    [ 3] [ 1]

  •  Routinades Routinades

    Même la fin de la terre, le Finistère, a ses rubans de bitume. La folie, la sauvagerie, la nature...
    [ 2] [ 1]

  •  Beuverie Beuverie

    Le cul de la Bouteille et son ombre très sombre Brun, bleu, foncés ; reflets blancs, précaution....
    [ 2] [ 1]

  •  Agenda Agenda

    Nous sommes un mercredi 13 décembre ; 13 h 24 min. Je suis à mon bureau, je me revisite. Corrig...
    [ 2] [ 1]

  •  poeple poeple

    Canicule lourde et obscène. Trottoirs. Ménagerie humaine. Zoo au ban(c). Sang absolu de l’...
    [ 2] [ 1]

  •  Polyptique à [...] Polyptique à l'amoureux

    I Je suis. Adornée de néant, ne bouge. Un millimètre Serait déjà trop. J’ai l’ambition,...
    [ 3] [ 3]

  •  A la gorge A la gorge

    Resplendissant de suie et de deuil, Un noir sans borne Aucune grappe de chair n’allait éclair...
    [ 3] [ 3]

  •  Je suis sur ton dos Je suis sur ton dos

    Du coucher au coucher, Toute ligne du jour fondue, Je tiens ferme sur toi, le fort. Je suis la fr...
    [ 5] [ 1]

  •  Brumes Brumes

    L’air, coupant, limpide. Le désir d’arrêter l’instant, le dilater. Tellement… Un hor...
    [ 2] [ 2]

  •  Couleurs ! Couleurs !

    Tout est paumé de ce trip d’oubli. Voici les couleurs ! Féminités extravagantes s’envident...
    [ 2] [ 1]

  •  Et spiritus sancti Et spiritus sancti

    La morgue, c’est une housse d’embarquement. Une aire semblable à un sac poubelle, un casier…...
    [ 1] [ 0]

  •  Adieu cocagne Adieu cocagne

    Je me penche sur de ma mémoire comme Sur une enfant fiévreuse, la rafraîchis d’un linge Humid...
    [ 2] [ 0]

  •  eau de pleurs eau de pleurs

    … et fine Je me rapproche de vous, stagnants océans, Je vous aime. Vous, flots exagérémen...
    [ 2] [ 1]

  •  Etre à l'écriture [...] Etre à l'écriture automatique...

    Souhaiter composer. Appeler à la ronde : Allez-venez couleurs ! Déchoyez, saphirs outremer, ve...
    [ 1] [ 0]

  •  vitalis vitalis

    « Petits airs grignoteurs » à la Virginia Wolf, et discontinus ; Expirations Sont défaites inc...
    [ 1] [ 1]

  •  Tourisme Tourisme

    Comprends-tu, ici Visiteur, Le crépuscule a son orbite. Un puits ; bouche de canyon. Il y pouss...
    [ 0] [ 0]

  •  du Maroc à la [...] du Maroc à la Chine

    Arganier, Chuchote-moi le Maroc. Son soleil de traditions solides, comme le roc Tes fruits ...
    [ 1] [ 0]

  •  Français 2012 Français 2012

    Aujourd’hui, à l’avenir, Faites comme si l’invisibilité Etait question de choix. Même...
    [ 1] [ 0]

  •  Nina Nina

    Nina L'oiseau bleu, l'oiseau lyre Saupoudre ses pépites au firmament. Le bourgeon lu...
    [ 3] [ 0]

  •  Le phrasier Le phrasier

    Mon langage a cette sourde âcreté. Grisonnant, ébarbé. Un f, troisième patte, étayant l'anc...
    [ 1] [ 0]

  •  Cul-de-sac Cul-de-sac

    Plâtras cimenté. Coulures d'asphalte. Îlot bétonné. L'errance redouble ci-bas, s'additionne ...
    [ 3] [ 0]

  •  Dimension Dimension

    L'escalier de graphite spiralé Anhèle notre soufflement râlé. Un colimaçon ouvragé m...
    [ 3] [ 0]

  •  Moi-même, enterrée Moi-même, enterrée

    Cette contrée intestine à jamais veuve d'espace A ces monceaux rocheux contondants, ces strophes ...
    [ 3] [ 0]

  •  Danse nuptiale Danse nuptiale

    Une comète jumelle, division mitotique. Un être météore. L'aiguille coruscante reboise son...
    [ 2] [ 0]

  •  L'ouaille L'ouaille

    La grive décape Minuit de son éventail. Un pigment bleui à chaque barbules, Elle assainit s...
    [ 1] [ 0]

  •  Du coup de foudre au [...] Du coup de foudre au fantasme

    Au bistrot parisien, le café a la blocaille Sucrée en surface et un lait nuageux qui caille. ...
    [ 4] [ 0]

  •  Viol Viol

    J'étais duveteuse et je neigeais ô soleils et fleuves, en vous. Une aube, j'ai chu par lèvres...
    [ 5] [ 0]

  •  Die Hörenden Die Hörenden

    Stummer Film. Visionneuse à bulbe. Vracs multiformes, (Film muet) Manivelle grinçante ; tournev...
    [ 1] [ 0]

  •  Te rejoindre, t'accompagner Te rejoindre, t'accompagner

    Il fait froid ce soir. Je m’emmitoufle En vain. Le Vent me pénètre l’âme, Preneur imp...
    [ 3] [ 0]