Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ann [28/12/14 13:06]
Merci Lo d'évoquer un grand classique de notre enfance

Merci pour vos commentaires


Lo [28/12/14 11:43]
Ma lecture est fluide, enrichissante... Merci Ann !

un extrait de "La Reine des fées" en préface de Moby dick :

"Pour se mettre à l'abri du pouvoir des magies
Qui auraient pu l'atteindre, et pour combattre encore
L'auteur de sa blessure, qui de son faible dard
Frappant sa poitrine, fit naître l'inextinguible mal,
Comme le baleine blessée, traversant le combat, il fuit vers la rive"


Guy [28/12/14 10:43]
Joli sonnet mélancolique !


Jeannine B [28/12/14 10:28]
Ahhhh !!! notre Ann qui revient par ici et avec quel bonheur je te lis !
SUPER !!!
Bisous