Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Automnale [26/03/09 16:46]
Bonjour, Phèdre ! Je viens de voir - d'admirer - ton pélican fou... Alors, au hasard, je découvre un de tes poèmes, celui-ci. "Ces chemins où courent les hommes, sans chaussures et sans lendemain, ces routes rouges sans automnes...". C'est magnifique. Mais tous tes mots sont magnifiques et me parlent... Je retourne voir ton pélican fou... Mais je reviendrai respirer tes mots, tes paysages, tes rêves et tes chemins... P.S. - J'ai, aussi, fait un petit détour par Lyon ! Ton Lyon !