Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ombrefeuille [17/10/18 14:40]
Merci, Colline, pour cette petite visite. Puisse le chemin à nouveau s'étonner des couleurs et senteurs des saisons revenues en leurs temps fixés selon la nature … Hélas, ce n'est pas pour demain …


Colline [16/10/18 08:05]
Quand le chemin s'étonne. ..merveilleux


Ombrefeuille [15/10/18 17:21]
Merci à ceux qui savent apprécier Messire Automne et ses splendeur. Merci à ceux qui m'ont fait l'honneur de saisir l'appel inscrit dans mon texte. Le sujet est plus grave qu'il n'y paraît, tous les scientifiques nous le crient. Puissions-nous les entendre … et unir à leurs efforts ceux de la Poésie et de nos engagements quotidiens !


Gkak [15/10/18 10:16]
Un automne plus léger qu'un printemps, c'est assez rare pour être souligné. Il n'y a plus de saisons ! On vit une époque formidable, Plus d'oiseaux, plus d'poissons, Mais toujours, mais toujours... des c... ! Vous connaissez tous la chanson, non ?


Aurorefloreale [15/10/18 09:52]
Combien c'est joli moi aussi j'adore comme feuille qui frissonne



Jeannine B [15/10/18 09:23]
J'adore !


Madykissine [15/10/18 08:19]
Merci Ombrefeuille
J'admire cette bonté de savoir accueillir les saisons.
Amicalement


Charazed [14/10/18 22:14]
Très agréable à lire!


Claudel [14/10/18 22:02]
Adorable poème ! Merci ; ici au Québec, c'est l'automne depuis longtemps et l'on appréhende déjà l'hiver.


Matriochka [14/10/18 18:33]
Très beau poème qui résonne comme un complainte, où se mêlent douceur et nostalgie. Il me rappelle ces beaux automnes qui ont bercé mon enfance. Que le Jura était beau, même sous la pluie et dans les frimas! Il avait la beauté disparue du rythme naturel des saisons, celui que l'on voudrait voir revenir!