Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Evemarie [16/02/10 16:04]
Ciel, deux talents réunis dans cette jolie chanson et je suis passée à côté ! Mais où avais-je la tête ?
Mum...la voix rocailleuse de Thibault...
Voui messieurs vous êtes des artistes.


Jim [24/01/10 01:53]
Un régal ! Texte très bien écrit Ana, la compo dans le style ballade folk, très bien orchestrée (ah ! cette traversière !), est souple et envoûtante, quant à la voix rauque, quelle émotion elle passe !


Anacreodes [10/01/10 20:23]
Je suis gâté, avec Jean-Marie et maintenant Just, merci à vous deux, je vous souhaite réussite dans vos compositions 2010, et n'hésitez pas, si d'autres de mes textes vous inspirent.


Jmd [10/01/10 20:09]
Très joli, bravo à vous deux
Vincent et Just !


Just-de-passage [10/01/10 11:12]
Cela a été un plaisir, pour moi, mêlé à beaucoup d'émotion.
Merci ...


Jeanannecy [09/01/10 20:26]

Merci Anacreodes pour vos messages d'encouragement. J'ai lu un peu de vos écrits , ils sont superbes




Anacreodes [09/01/10 14:34]
Encore merci à toi Just-de-passage pour la mise en musique de ce poème, ta voix me rappelle celle du brave homme qui m'a inspiré.
Merci à toutes et à tous, je vois que mes souvenirs ont des lieux communs.


Chris Laure [08/01/10 23:08]
Beau métier ! et le plaisir de retrouver cette voix qui charrie des mégots...


Stephastella [06/01/10 22:47]
Grâce à votre chanson et à la chaleur de votre interprétation vous avez fait revivre mon père mort il y a de cela 15 ans, merci, je me retrouve dans chacuns de vos mots, avec ce texte je suis près de lui devant son établi. Bel ouvrage que voici!!! Stéphanie LAURENT


Louis Vibauver [03/01/10 22:25]
Un joli texte dont la langue malgré le thème n'est pas de bois. C'est vrai que le sujet commandait la chaleur de cette voix avec laquelle on ne peut rester de bois. Bravo à tous deux de m'avoir réchauffé le coeur en cette péiode de frimas.
Cordialement
G



Ancienmembre [03/08/09 16:05]
merci je me suis crue dans cet atelier si bien décrit j'ai même crue sentire l'odeur du bois, merci encors.


Myosotis [18/05/09 20:06]
Je viens de revoir mon grand-père dans sa boutique de menuisier. On pouvait l'observer tapi dans un coin mais ne pas bouger et surtout ne toucher à rien. Le bruit des machines couvraient toute parole. Ca sentait bon la sciure, une odeur qui toujours réveille ce souvenir.
Merci!