Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ombrefeuille [24/10/18 17:16]
Merci, Aurore & Banniange, pour vos visites et partages.
Je suis heureuse (et un rien étonnée) que ma "cupnho" ait autant plu et n'ait pas rebuté. Cela m'encourage à inventer d'autres formes inattendues, selon inspiration, et aussi à m'essayer aux grandes formes fixes (phase une : le pantoum ; phase deux : la villanelle ; phase trois mais pas pour tout-de-suite : la ballade qui m'effraie encore)

Bon … Tout ça pour dire que je suis honorée par le succès (somme toute modeste) remporté par mon "Soirs" :)

Merci encore à tous et à chacun :) bis


Aurorefloreale [22/10/18 12:23]
Un exercice que j'ai d3jà fait auparavant j'aime le retrouver ici transcrit en un beau coup d'oeil


Banniange [22/10/18 07:29]
Un cupnho crépusculaire belle facture, merci de le partager!


Ombrefeuille [21/10/18 15:52]
Merci, amis Lastours, Machajol et Colline, de vous être penchés sur cet ovni home made :) C'est vrai, c'était super-gonflé comme coup, et il n'est pas dit que je ne renouvelle pas l'expérience, sous cette forme ou sous une autre, pour peu que l'inspiration soit de la partie … car c'est là ce qui demeure l'essentiel. Le reste, au fond, n'est qu'acrobaties et jongleries ;)


Colline [21/10/18 10:12]
Fugace chemin qui nous mène en un écrit très original et ô combien difficile à mon sens.


Machajol [21/10/18 10:08]
Jolis haïkus, merci Ombrefeuille !


Lastours [21/10/18 10:03]
Une idée et une écriture originales; certains trouveront ça curieux , d'autres seront admiratifs mais il en est ainsi depuis toujours.


Ombrefeuille [20/10/18 18:09]
Merci, Matriochka, pour ce comm élogieux qui honore mon texte franchement pas canonique. Je ne sais pas ce qu'en penseraient les Japonais … même en anglais !
La cupnho, c'est juste une bulle à moi, de même que les rimes classiques dans un haïku. Peut-être qu'un Samouraï en avalerait tout bonnement son grand katana !


Ancienmembre [20/10/18 17:53]
Bravo Ombrefeuille pour ce triple haïku rimé! Un style de poésie très difficile à saisir, et tu as su donner à chacun de ces haïkus un vrai souffle poétique.
J'ai une amie au Japon qui m'envoie régulièrement des haïkus (en anglais heureusement!), en saisir la quintessence pour en écrire soi-même n'est pas si facile, car tout l'esprit doit tenir en qqs mots, ce que tu as réussi à faire!
Quant à la CUPNHO... MDR!!! Quelle imagination!!!