Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Oxalys [21/11/18 09:05]
Merci Colline


Colline [20/11/18 18:26]
Délicieux poeme


Oxalys [20/11/18 10:10]
Oui Mone, la boucle est bouclée.
Il y a bien encore les roses de Noël, mais elles ne sont pas encore en fleurs. En plus, elles ont déjà eu droit à leur poème l'année dernière ;-)


Oxalys [20/11/18 10:06]
Un bijou ancien, alors !
Merci Kigo


Oxalys [19/11/18 22:02]
Le perce-neige
Das Schneeglöckchen

lui aussi a fait l'objet d'un poème oxalien
à paraître un jour prochain
Merci Ann


Oxalys [19/11/18 22:00]
Ravie de votre visite, Sieur Salus


Oxalys [19/11/18 21:59]
En toutes saisons il fait bon aller à la découverte des trésors qu'elle nous offre inlassablement.
Merci Tonin pour ce superbe écho -
Bien à toi


Oxalys [19/11/18 21:56]
C'est gentil Mady de venir faire un tour dans mon jardin encore fleuri
Bisou


Oxalys [19/11/18 21:54]
Marcek
C'est avec les roses de ce rosier que je fais la confiture en été. Celle-là a plus de chance. Quitte à finir gelée, ce sera sur pied, non dans le confiturier..lol


Oxalys [19/11/18 21:50]
Zeev
Difficile d'arranger une rencontre entre la rose et le lilas. Non seulement il ne sait pas lire, mais elle arrive toujours quand lui n'est plus là ;-(


Pieds-enVERS [19/11/18 21:27]
Mignonne nous n'irons plus voir si la rose est encore éclose ....novembre a eu raison du velouté de sa robe !!

Si j'ai bien compris la boucle est bouclée ! J'M


Ancienmembre [19/11/18 16:12]
Très beau, un bijou.


Ann [19/11/18 13:01]
Bientôt la perce-neige


Salus [19/11/18 12:46]

J'ai aimé - j'aime encore -


Oxalys [19/11/18 11:25]

Alain
Rosière, rosière...
Est-ce que j'ai une tête de rosière ?
Ben ça alors, c'est la première fois de ma vie qu'on me le dit... rire


Oxalys [19/11/18 11:06]
Joliment commenté - merci Famineur


Oxalys [19/11/18 11:05]
Mes amitiés z'aussi, Lili
Et merci pour ces jeux de mots comme autant de bonbons offerts pour faire passer le goût amer de la finitude


Oxalys [19/11/18 11:01]
Matriochka,
Dualité bienfaisante de l'automne, saison charnière entre la fin d'une époque et l'avènement du renouveau.
Amicalement


Oxalys [19/11/18 10:57]
Ombrefeuille
Merci pour la finesse du commentaire qui souligne bien l'intention contenue en filigrane dans ce petit poème.


Tonindulot [19/11/18 10:10]
Beau nez pour fleurer mais bonnet pour le chef
---------------------------------------

Qu’il est fort doux de lire ici
Ces mots choisis parlant de flore
Et qui, sereins, disent encore
Qu’il est fort doux de lire ici.

Fi du temps froid prenant la face !
Vois donc, plutôt, humble marcheur
Qu’il faut, toujours, faire sans peur
Fi du temps froid prenant la face !

Dame Nature a bel aspect
En défilant sans nulle œillère,
Car en étant sobre et peu fière
Dame Nature a bel aspect.




Madykissine [19/11/18 09:01]
Que j'aime ton regard sur la nature, sur les fleurs.
Merci Cathy, je t'embrasse
Mady


Marcek [18/11/18 21:29]
Le dernier éclat de la rose, avant la froideur de l'hiver !
Superbement écrit !


Zeev stern [18/11/18 20:10]
Trés joliment tourné , et qui aurait surement ému le lilas , s 'il avait su lire ..


CinquiemeVallee [18/11/18 20:06]
Quand le vaisseau des rosières
Donne de la bande au lierre
Sourd des lèvres les plus chères
Une tendre bandollière...

bravo !





Famineur [18/11/18 19:51]
Délicatement décanté. Merci.


Lili [18/11/18 18:10]
Dit ainsi le mot rose s'épanouie, comme un câlin ou un cas l'autre..! rire en bandoulière
Mes amitiés M'dame


Ancienmembre [18/11/18 18:02]
Superbement écrit! Ce poème est semblable aux roses que tu décris, ces fleurs qui nous offrent leur beauté comme un ultime cadeau avant la saison hivernale, nous laissant espérer leur retour au rythme de la nature.


Ombrefeuille [18/11/18 17:28]
Un poème splendide et d'un tragique tout en pudeur. Car cette rose que l'hiver étreint, c'est un peu nous, qui nous fanerons comme l'herbe …

Une lecture toujours émerveillée par tant de talent :)