Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Raymond [24/09/15 23:19]
Un extrait de Supplique pour être enterré à la plage de Sète:
Pauvres rois, pharaons! Pauvre Napoléon!
Pauvres grands disparus gisant au Panthéon!
Pauvres cendres... Georges Brassens.

Au bûcher de la vanité.

Merci pour votre texte!

Bonsoir Ann
plus v



Ann [16/09/15 18:38]
Avant tout merci à vous de vos commentaires. Je suis passée ce matin et je vois que ma réponse soit a disparue, soit j'ai oublié de cliquer sur envoyer.

Je sommes tous responsables, On a les chefs qu'on mérite. L'histoire est pourtant édifiante mais rien n'y fait.


Oxalys [16/09/15 14:19]
Une leçon d'histoire de tous les jours !

Mais n'oublions jamais que nous sommes tous maillon de cette chaîne qui fait ici les esclaves et là les milliardaires...
Nous avons tous acheté un jour ou l'autre un vêtement, un portable, une babiole bon marché... fabriqués dans on ne veut pas savoir quelles conditions, loin des yeux, loin du coeur.

Nous avons tous -ou presque- confié nos sous, à une caisse ou une banque dans l'espoir ce cela nous rapporte quelques noisettes...


Soeur Ann tu as raison : l'histoire, c'est nous tous qui l'écrivons






Ancienmembre [15/09/15 16:48]
On a tous assez peur de la petite bête
Un téléthon suffit: "Va de retro le crabe" !
Une triste photo sur le sable bien faite
On croit l'indifférence enfin inconsomable

Pauvre sable marin triste prénom, marine
En mer quelle que soit la bête abominable
Une loi maritime exige qu'on s'échine
Pour tout homme à la mer à rester secourable

Sœur Ann tu as raison : qui ne voit rien venir
Mérite une leçon d'Histoire à retenir !


Jamespx [14/09/15 20:07]
Le nivellement est de plus en plus bas
Plus de riches plus de pauvres c'est con mais on a déjà goûté par ailleurs à l'égalité et on a vu la chose se bouffer la queue les extrêmes sont les premiers à se la bouffer le juste milieu est alléchant mais très inerte face au vent alors que faire écrire un e poésie comme la votre histoire de défouler le peuple faire rire le chapiteau merci j'ai ris car ce texte est très bien interprété le lire de son côté est moins percutant me semble t-il