Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Tonindulot [20/12/18 17:52]
On ne peut de façon laconique (ici, dans un commentaire) prétendre embrasser l'ampleur du problème.
Tout sage analyste doit se cantonner à l'observation des comportements des uns et des autres pour éclairer les abus et errements de part et d'autre.....
J'abrège donc mon propos..


Lastours [20/12/18 08:19]
Ne chantons pas cocorico trop tôt; trop de problèmes demeurent qui ne seront pas résolus d'un coup de baguette magique.Je serais très étonné que 2019 voit tous les problèmes "solutionnés" (le vilain mot).


Ancienmembre [20/12/18 08:14]
Hier encore je partageais ton soulagement et ton espérance.
Mais un sondage nous apprend ce matin que "70% des Français approuvent encore les gilets jaunes"
Comme iceux sont bien décidés à aller jusqu'au bout, c'est à dire la révocation de Macron, on en a encore pour des semaines.

Et derrière le jaune des gilets que ce brave Mélenchon a tenté de teinter de rouge, on voit de mieux en mieux apparaitre le brunâtre du fascisme.

Certes Macron est encore un jeunot qui a tout à apprendre, mais il est bien moins pire que Marine Lepen



Amozegh [19/12/18 23:37]
Cinquième vallée,
J’entends ce rire aussi. Et je dois reconnaître qu’il n’est pas sans justification : on ne change pas ainsi que j’en forme le vœu, si profondément, du jour au lendemain. Mais je n’en suis pas moins profondément convaincu que les récents événements qui ont secoué la France ont « bougé » Macron, et l‘ont irrémédiablement engagé sur la voie de sa « révolution ». Je le crois un homme sensible, en effet. Bref, malgré toute sa bonne volonté, il continuera à faire des faux pas, à rester l’homme de sa « bulle », mais restons fermes et bienveillants à son égard, et souhaitons qu’il parvienne, comme sa conscience doit l'y pousser de manière plus aigüe que jamais aujourd'hui, à mettre ses démons au tapis !


CinquiemeVallee [19/12/18 22:53]
Oui, moi aussi j'espère, et puis j'entends un je ne sais quoi rire de cette espérance...

Bravo !