Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ombrefeuille [19/05/19 16:58]
Mille mercis à chacun de vous trois, CinqV, Colline, Matriochka, pour vos mots en partage qui honorent mon texte.
Lequel texte fut à peu près une gageure, un saut dans le vide, pour moi, par sa forme libre (merci du compliment, Matriochka, j'en suis touchée) et par son thème ultra-glissant.


Ancienmembre [17/05/19 16:54]
Il faut un grand talent pour parler de l'amour et de l'union amoureuse en poésie, sans tomber dans le "cru" et le voyeur, et tu l'as, ma chère Ombrefeuille. Il y a beaucoup de sensualité dite en douceur et en grande beauté.
Et en un poème libre vraiment réussi en plus, félicitations!
+V (et dommage qu'on ne puisse votre qu'une fois! Rire!)


Colline [17/05/19 13:57]
Quand la sensualité nous livre ses secrets...un delice


CinquiemeVallee [16/05/19 18:32]
C'est beau, la vie !
La poésie ici le dit si joliment !




Ombrefeuille [16/05/19 17:55]
Merci à tous et à chacun pour ces regards effleurant le silence amoureux de ce qui demeure somme toute un secret ...

J'aime bien ton clin-d'oeil taquin, Lastours :) Eh non, au fond, ce n'est pas vraiment moi qui parle, mais une figure, celle de la femme amoureuse qui s'émerveille du don mutuel entre elle et son homme.

Eh non, Aurore, ce n'est donc pas là un coin de voile levé sur ma vie, mais une contemplation de l'une des réalités parmi les plus belles qui soient sur terre, pour peu que cette étreinte soit réellement amoureuse, aimante, qu'elle confine à la "célébration du corps de l'autre", et même à cette "liturgie des corps" dont parle un auteur spirituel catholique dans un bouquin lu récemment.

Merci, Saintes, Oxalys, Louis, Macha, d'avoir su saisir cette recherche du toucher délicat des mots, car il ne s'agirait pas, en écrivant, d'ouvrir brusquement la porte et de briser la quiétude des amants ...


Machajol [16/05/19 13:42]
Très bel écrit, tout en délicatesse, merci pour ce beau bijou de poésie, Ombrefeuille


Louis [16/05/19 11:00]
voilà de la belle poésie, bravo


Oxalys [16/05/19 10:46]
Un érotisme délicatement effleuré,
Un effleurement plein d'érotique délicatesse...
Superbe, gente poétesse !


Lastours [16/05/19 08:07]
J'aime bien quand tu me parles comme ça! C'était pas pour moi? Ah Bon, alors excuses-moi et puis merci pour la superbe écriture classique et moderne à la fois et qui ressemble à une chanson.


Saintes [16/05/19 06:25]
Tout de retenue et de tendre doigté. Bravo !


Laurent7869 [16/05/19 02:22]
Bravo Ombrefeuille, c'est superbe ! Toujours cette douce ténuité, et je suis du même avis qu'Obofix et Piwi87, le "sujet érotique si vague" comme dit Verlaine, est assez explicite pour qu'on le ressente et assez subtil pour éviter de verser dans l'indécence.


Aurorefloreale [16/05/19 00:08]
Merveilleuse et sensuelle déclaration d'amour , est'elle réelle?


Ombrefeuille [15/05/19 22:30]
Merci, Pascal, pour ce partage. Un thème pas forcément facile à traiter, et j'ai voulu le faire en style libre, inhabituel chez moi, histoire d'ajouter de la difficulté :)


Piwi87 [15/05/19 20:54]
Effectivement très bel écrit sans être forcément dans le cru !

Merci pour ce petit moment sensuel
+v

Toute mon amitié
pascal


Ombrefeuille [15/05/19 17:27]
Eh oui, ami Obofix ! C'est cela (aussi), la magie de la poésie :) Merci pour ce comm élogieux


Obofix [15/05/19 17:24]
Waou !!!
Ou l'art d'être torride sans employer de termes incongrus.