Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Jacou [13/08/16 17:36]
Merci beaucoup Arcane pour votre commentaire et votre vote.
Vous avez raison : le passé nous requiert, au défaut du futur qui nous indiffère !
Cordialement.


Arcane [13/08/16 15:39]
Très évocateur par la poésie enflammée autant que l'illustration puisse nous le suggérer, merci et vote.
Nous mettons force, intelligence et subsides à la recherche du commencement de l'Univers mais nous oublions d'en considérer la fin qui arrivera par notre faute !


Jacou [12/07/16 14:51]
J'adresse un grand merci à vous, Polymnie, pour votre appréciation !
Amitiés.


Jacou [12/07/16 14:47]
Mille mercis à vous, Aurorefloreale, pour votre lecture et votre vote !
Amicalement.


Polymnie2 [12/07/16 14:44]
Un suberbe poème qui me rappelle et ouvre les porte au "Déluge"!
Tout est émouvant dans cette approche et si inquiétant par lui-même!

Nous aurons tiré sur la corde jusqu'au bout!

Merci Jacou pour encore une fois une belle écriture.

Amitiés, Polymnie2, ce 12 juillet 2016.



Aurorefloreale [12/07/16 13:45]
Je suis subjuguée par ce poème en forme et en contenus, véritable œuvre prêtant à s'interroger tant qu'il est temps.
Merci du précieux partage, je vote
Bien cordialement



Jacou [12/07/16 12:02]
Un grand merci banniange pour votre commentaire ! L'image recèle une puissance insoupçonnée, que mes mots ont tenté de capter.


Banniange [12/07/16 11:48]
Evidemment!L'image apporte une puissance exceptionnelle à votre texte apocalyptique
qui rappelle certaines descriptions du parchemin de Jean de Patmos.