Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Oxalys [03/02/20 22:39]
De la délicatesse pour évoquer une fleur plus fragile encore qu'une porcelaine.
Merci Hervé


Hicvelibi [31/01/20 13:01]
Ah, c'est très beau, bravo
Les roses ont des épines et les cactus des fleurs.
Que de délicatesse dans ce poème


Oxalys [31/01/20 11:11]
je t'embrasse Mady, depuis la Hesse sous ciel quasi printanier. Y'a plus de saison, même les cactus s'y trompent, qui bourgeonnent en plein hiver !


Oxalys [31/01/20 11:08]
Bien plaisante visite, M'sieur Lil'
rire


Oxalys [30/01/20 09:59]
Alain, ton commentaire est si touchant que j'en fais une copie pour y répondre en prenant tout mon temps, sous forme adéquate, évidemment. En attendant permets que je te passe un peu de baume à calmer l'urticaire !
Bise de l'infirmère


Oxalys [29/01/20 20:51]
"Echinopsis" je connaissais, mais pas la suite. Merci Kerdrel pour cette précision. Je continuerai à les appeler par leur petit nom "cactus" car je n'arriverai jamais à retenir le nom savant! rire


Oxalys [29/01/20 20:44]
Colette
Je dois avoir la main verte avec les cactus (bien que je ne les prenne jamais à main nue lol...) Toujours est-il qu'ils fleurissent tous les ans au jardin, où je les mets en pleine terre pour les rentrer en automne.
Ces transhumances doivent leur réussir car ils me récompensent par des floraisons spectaculaires, hélas éphémères, comme tu le dis si bien ! !


Oxalys [29/01/20 20:37]
Tonin !
tu m'épates (de canard)
Je croyais que dans ta région, ce sont les oies qu'on massacre pour leur foie, pas les poètes pour leur bonne foi !

Sacrebleu, il est grand temps que j'aille voir sur place ce qui se passe ! Rire


Oxalys [29/01/20 20:33]
Une belle plante qui m'a fait la fleur de fleurir en hiver alors que d'habitude elle attend l'été ! Merci Macha


Madykissine [29/01/20 18:15]
Très beaux, le poème et la fleur... Merci Cathy, je suis admirative
t'embrasse
Mady


Oxalys [28/01/20 20:34]
Merci Feuilledor d'apprécier l'accord fond et forme


Oxalys [28/01/20 20:31]
Claudel,
Surprenant de la voir fleurir en plein hiver, alors que dehors tout est encore désert !


Oxalys [28/01/20 20:29]
Domenica
Il fallait bien au moins un ghazel pour décrire une fleur aussi belle !



Lili [28/01/20 19:00]
Bien belle écriture M'dame oxa


CinquiemeVallee [28/01/20 18:26]
Devant la majesté de la plante urticante
M'inciterait, la qualité des commentaires,
Soit, mais j'entends souffler qu'il vaudrait mieux me taire,
Sauf à me fendre d'un bon mot pour la détente...

Me taire ici, m'eut été le pire supplice :
Rien ne me trouble autant que la "Fleur de cactus",
Ghazel inattendu de la chère Oxalys !

Si bientôt je me tais, ce n'est pas une astuce :
D'aucun, quand je ferais un compliment de plus
Me pourrait bien, je sais, faire virer d'office
Ou bien je goûterais d'un urticant service...

Onc, je me fends de ce ghazel thuriféraire...


Kerdrel [28/01/20 15:49]
je partage cette passion pour les cactus comme ce très bel "Echinopsis subdenudata"


Ombrefeuille [28/01/20 15:48]
Un poème magnifique pour célébrer ce qui semble une rareté. La délicatesse de la fleur contraste avec l'aspect "revêche" de la plante qui la porte.

Je me rappelle une merveille aussi éphémère, apparue sur mon balcon au cours du mémorable été 2003, celui de "LA" canicule (je dirais "la première Grande Canicule", hélas ...). D'un cactus modeste a commencé à s'élever une espèce d'excroissance poilue et noirâtre, fort peu engageante, qui suscita ma perplexité plusieurs jours durant. Et un matin, ô merveille, la fleur, d'un blanc de mousseline, s'était ouverte ! Elle dura une journée, et dès le lendemain pendit lamentablement sur sa tige sans grâce.

Symbole de la brièveté de la vie par excellence, unt telle fleur incite à savoir contempler ce qui passe ...


Tonindulot [28/01/20 14:28]
Dans la vie, il n'y a que des cactus
------------------------------------

J’aimerais tant goûter au plaisir du grand sacre
En parlant d’une fleur dont le Graal est l’odeur.
Hélas, mes vrais amis, je ne suis qu’un rôdeur
Un tout petit canard qu’on condamne au massacre.

Or je vois par ici, brillant par leur candeur,
De timides chalands qui trônent en finesse
Recevant à l’encan des mots de profondeur.

Bon je vais demander que seul le droit d’aînesse
Accorde au concurrent ce plaisir jouissif.
Ce souhait justifié n’étant point excessif
Devrait donc voir le jour pour dauber la jeunesse.

A moins que l’on ne voit mon cri bien trop poussif !


Machajol [28/01/20 14:00]
Joli poème, pour une belle fleur ! merci .


Feuilledor [28/01/20 13:59]
La fleur magnifique, le poème splendide vive votre poésie


Claudel [28/01/20 13:54]
Joli ghazel en fleur ! Merci pour la belle lecture.


Domenica [28/01/20 10:42]
Je me répète : c'est un chef d'oeuvre ton poème !