Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Claudel [31/08/17 02:04]
Merci Sybilla pour ton joli
commentaire


Sybilla [30/08/17 23:21]


Bonsoir Claudel,

Très belle poésie en hommage !

Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla




Claudel [06/02/17 17:39]
Merci Piwi, d'avoir pris le temps de lire ce poème.


Piwi87 [06/02/17 17:18]
Très bel écrit! J'adore
Merci du partage

Amicalement
Pascal


Claudel [09/09/16 22:04]
Merci Aurore; affectueusement! Claudel


Aurorefloreale [09/09/16 21:24]
Je ne manque jamais de lire votre poésie qui est enchantement au joli rythme, merci de ce précieux en partage ravi!

Amitié poétique!


Claudel [09/09/16 18:53]
Merci, Piedra; il est vrai que l’accordéon est un magnifique instrument.


Ancienmembre [09/09/16 17:04]
Votre poème m'émeut...Mon papa jouait de l'accordéon.

Merci Claudel pour cette magnifique poésie.

Amitiés,
Piedra


Claudel [09/09/16 16:49]
Merci Oxalys; oui j’en ferai d’autres bel canto poético.

Merci Tonindulot; il est vrai que l’octo génère beaucoup de rythmes.



Tonindulot [09/09/16 15:49]
Ce que l'octo génère c'est du plaisir dans un rythme essoufflant..
Voilà qui change des alexandrins..

Bravo
Tonin


Oxalys [09/09/16 15:46]
Oh oui Claudel, d'autres poèmes dans tous les registres du bel canto poético !
C'est un régal de vous lire
Amicalement


Claudel [09/09/16 14:03]
Merci pour tous ces beaux commentaires; j’en suis ému et ça me donne confiance pour réaliser d’autres jolis poèmes.


Ancienmembre [09/09/16 14:01]
accorhédoniste


Isabelle [09/09/16 09:43]
Bel hommage à cette dame, bel hommage à cet instrument qui me donne beaucoup d'émotion, pourquoi, je ne sais pas!

Merci Claudel de ce beau partage que j'ai aimé lire

Belle journée
Bien amicalement
Isabelle :-)




Jeannine B [09/09/16 08:37]
Je suis fan de vos poèmes !!!


Poetedza [09/09/16 08:27]
Devant une pareille beauté poétique je reste bouché bée,je lis et je dis merci pour ce joli partage.


Colline [09/09/16 08:08]
Je suis une inconditionnelle de vos poemes...vraiment.
Lu puis écouté avec un réel plaisir ! Derriere ce "vous", j'ai imaginé le poète enamouré. Ces vers m'ont emportée au pays d'Aragon, ou de Ferrat.
Merci.