Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Stella [03/10/16 14:02]
Prends ma belle, elle est riche en enseignement. Bisous


Polymnie2 [30/09/16 19:11]
Merci chère Stella, tout à fait d'accord avec la citation.
C'est le grain de sable dans le regard
puisé dans la racine.
Grand merci à toi, je ne connaissais pas la citation, mais je la copie, sans ta permission!!!!
Merci à toi, et je t'embrasse aussi,
avec ce petit grain qui ne vacille,

Jeanne, ce 30 septembre 2016.


Stella [29/09/16 23:10]
Il était "amour" Jean Marie, et un drole de bonhomme que beaucoup appréciait de voir.

Merci mon ami.


Stella [29/09/16 23:02]
Jeanne,

Déjà ton premier commentaire m'a apporté une franche considération sur le lien particulier que j'entretiens toujours après la mort de mon grand père. Aussi je t'écris avec cette émotion qui coule de mon coeur à ma main, une réponse, mieux une citation qui a fait le tour de mon monde et qui embrase la totalité des etres :

....Tout le monde croit que le fruit est l’essentiel de l’arbre quand, en réalité, c’est la graine....
Nietzsche

Je t'embrasse mon amie.



Stella [29/09/16 23:02]
Jeanne,

Déjà ton premier commentaire m'a apporté une franche considération sur le lien particulier que j'entretiens toujours après la mort de mon grand père. Aussi je t'écris avec cette émotion qui coule de mon coeur à ma main suite , une réponse, mieux une citation qui a fait le tour de mon monde et qui embrase la totalité des etres :

....Tout le monde croit que le fruit est l’essentiel de l’arbre quand, en réalité, c’est la graine....
Nietzsche

Je t'embrasse mon amie.




Stella [29/09/16 21:58]
Merci Claude :D

Je suis heureuse de vous voir sur mon petit poème.
Mes amitiés.


Jmd [29/09/16 08:38]
Un texte plein de tendresse, qui perpétue les beaux souvenirs, en hommage.
Bravo Stella !
JM


Lili [28/09/16 17:19]
il est en effet bien joli
amicalement
lili


Polymnie2 [28/09/16 16:44]
Stella, toi mon étoile, quand j’ai fait mon commentaire j’avais l’image de mon grand-père, celui qui est parti avant ma naissance donc inconnu pour moi. Je sais qu’il était bourgmestre à Bruxelles mais l’important pour moi, était de savoir qu’il aimait le dessin et expert dans la menuiserie ! J’ai reçu des meubles qu’il avait fait pour ses filles après mon mariage.
Lorsque j’ai pris ma retraite, je le voyais à mes côtés, je faisais tout ce qu’il faisait, sans avoir son art, refaire des meubles et assouplir le pastel, dessiner ses dessins avant l’âge de penser : « C’est toi Bon papa qui m’aide » !
Voilà cher Stella les pensées que j’avais lorsque je t‘ai commentée !
Des racines cultivées, sans le savoir, illuminaient mes temps de repos !
Te dire merci est un bien petit mot, mais je sais que tu le prends dans son étendue

Avec toi en ce partage,
Polymnie l’âme à nu, ce 28 septembre



Stella [28/09/16 14:13]
Merci mes belles pour vos douces paroles.


Stella [28/09/16 14:12]
Oh ! Merci Colline, mon joli vieux était un homme sensible et simple.




Claudel [28/09/16 14:11]
Très touchant, émotivement beau; merci pour ce partage...


Stella [28/09/16 14:06]
Ma Jeanne,

Il est toujours là. Constant. Dans les fleurs des champs qu'il adorait, de l'aube au coucher des jours, assis sur son tabouret à travailler son osier en écoutant les plus belles voix de France...



Stella [28/09/16 13:55]
Merci Violette il est vrai que mon papou était un beau bougre d'homme hi ! hi ! mais pas que pour sa petite fille c'est une vérité cosmique : une gravité sur qui je peux encore compter.


Stella [28/09/16 13:52]
Chère Aurorefloreale,

Je cultive effectivement avec amour et reconnaissance ce qui a été semé comme mon vieux l'a fait de son vivant pour nos anciens.

Bisou.








Colline [28/09/16 13:38]
Il claque bien ce portrait, sur la toile du réel, et en plus de sa note classique, ce poème soutient également une profonde humanité et une grande gentillesse.



Polymnie2 [28/09/16 11:10]
Il n’est pas aisé de se regarder mais on ne peut fermer les yeux sans un certain regret nostalgique dans l’âme ! Qu'ai-je fait? ou n'ai-je pas fait?
Un radoucissement de sa personne se fait avec le temps, mais la fibre reste, si minuscule se fait-elle car elle est essentielle et pour la vie.
Son enregistrent se fixe dans le regard, et dans son miroir un grain de sable qui ne peut fondre !

Rare de parole il nous offrait le délicieux avec ce grain de sable dans les yeux.

Il vivait avec sa terre, le don dans les mains envoyait sur l’univers
Le grain de sable voyageait toujours présent collé sous les paupières qui battait de l’aile sous la peau en souvenirs constants tissait son manteau pour le conduire jusqu’au repos rejoindre sa racine plus forte que la vie, cette fibre si sensible mais unique..

Stella, Merci pour cet étroit hommage, qui sait comprendre et dire, remontant les ans tel un escalier aux marches qui glissent.

Beaux rayons de soleil,
Poly, ce 28 septembre 2016 et je vote.


Ancienmembre [28/09/16 10:48]
comme c'est gentil mon joli vieux
bisou stella


Aurorefloreale [28/09/16 09:52]
Stella, magnifique hommage que celui là qui dégage beaucoup de sentiments reconnaissants,
Merci pour ta beauté intérieure qui me ravit,
2cris toujours, je te sens très douée, exprime toi en toute liberté, c'est le grand cadeau reçu par les poètes...
Impatiente de pouvoir te relire...
Amitié fidèle