Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ombrefeuille [13/04/20 18:12]
Un regard fin et observateur porté sur l'une des absurdités de notre monde occidental uniquement
voué à l'avoir.

Un questionnement sur le sens
de nos actes et sur celui que
nous donnons aux fêtes que
nous marquons.

Fascinée depuis longtemps par la spiritualité du désert (Charles de Foucauld, entre autres) et par la Grande Chartreuse, j'avoue que Pâques à la maison ne m'a pas pesé, que la messe à la TV m'a portée ... et que le dépouillement auquel
nous sommes astreints par les circonstances est pour moi une
sorte d'accomplissement.

Prends bien soin de toi en goûtant
la quiétude de ta maison :)


Martial [09/04/20 17:30]
Amie, toujours les mots pour faire plaisir. Et aussi le même ressenti. C'est bien agréable et stimulant d'avoir des lectrices comme toi.
Bien sur, nous penserons aussi aux orthodoxes et aussi à tous ceux pour qui ces jours de fête devraient signifier paix, fraternité et joie. Merci encore.


Matriochka [09/04/20 17:07]
Bien vu, très pertinent!

C'est vrai, Pâques arrive, je vois les pubs et les promos des grandes enseignes sur Internet et je me demande si les gens qui prévoient leur communication savent que nous sommes sensés rester chez nous...

A confinement, Pâques devrait se teinter de simplicité, car le sens de cette fête est dans le coeur, pas dans un panier de courses.

Et puis, de toute façon, Pâques, pour moi, ça sera aussi le 19 avril, en pensée avec les Orthodoxes.

Merci pour cette réflexion admirablement poétisée. Mes amitiés!