Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Banniange [30/11/16 15:08]
Question pertinente Rain, rien du passé ne saurait répondre aux questions de notre temps (on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve...) qui semble paresser à l'ombre du verbe et de l'écrit, pour la forme je dois t'avouer que le style néo-classique me convient mieux dans le développement de mes textes que l'approche classique mais on a toujours à apprendre et à évoluer, j'apprécie pareillement Appollinaire ou Baudelaire même si,stylistiquement,ils sont éloignés.
Merci du commentaire


Ancienmembre [30/11/16 14:46]
Dommage que tu aies écrit ce texte en néo-classique.
Comment dire? En classique ce serait une merveille.
Je reconnais que la plume est affirmée, plaisante et érudite.
Prosodie entrainante qui donne le ton à l'argumentaire précédant la question finale :
Tenons-nous compte de ce qui est empirique ou ne voyons-nous dans le passé qu'un roman qui ne saurait nous guider ?
Enfin, c'est ma lecture perso.
Merci pour le partage.


Banniange [30/11/16 14:00]
Ah ces noeudrones qui s'envolent, difficile à démêler, merci de ta lecture,amicamement vôtre!


Banniange [30/11/16 13:59]
Oui Violette à force de les charger, les étagères finissent par crouler, plus le poids des ans... merci de ta présence


Banniange [30/11/16 13:58]
Merci aurore de ta lecture toujours attentive!


Lili [29/11/16 21:40]
merci pour l'évidence
je m'en vais dépoussiérer mes neurones et soigneusement les poser dans ma bibliotête
a bientôt
amicalement


Ancienmembre [29/11/16 09:23]
et l'escalier dégringole comme le livre ouvert


Ancienmembre [28/11/16 22:18]
magnifique
merci


Aurorefloreale [28/11/16 19:37]
Merci de ce précieux partage, c'est un poème formidable qui a demandé beaucoup de travail, j'imagine!!!
Aurorefloreale, je vote avec conviction!