Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Claudel [27/05/20 20:00]
MERCI OXALYS POUR TA VISITE ET TON COMMENTAIRE.


Oxalys [25/05/20 22:11]
Oh Claude, comme ton remerciement me fait rougir !
Je pense comme Mademoiselle avant moi, que l'amour est toujours présent quand le coeur sait lui offrir refuge.
Si la rose est éphémère, le rosier est bien vivace, lui...



Claudel [25/05/20 21:16]
Merci Colline.


Colline [25/05/20 18:40]
Quand l'amour se fait étreintes...un delice


Claudel [24/05/20 23:35]
Merci Matriochka, Ombrefeuille, Serona et Mademoiselle pour vos jolis commentaires très appréciés.


Mademoiselle [24/05/20 21:41]
L'amour règnera toujours en maître quand le cœur est au rendez-vous .. un brin de nostalgie toute en sensibilité .. merci!


Serona [24/05/20 21:05]
Un beau poème empreint d'une certaine nostalgie.
Merci pour cette lecture agréable.


Ombrefeuille [24/05/20 17:43]
Au temps où la poésie régnait ... Mais le voilà, ce temps ! Présent et non passé, ce poème célébrant tout à la fois les amours fraîches et insouciantes de la jeunesse envolée, la maîtrise parfaite d'une forme d'écriture riche et sobre, et la Poésie à l'état pur.

J'applaudis, je vote ... Et je pense tenter un petit maillet moi aussi un de ces jours :) Je sais, j'ai dit la même chose pour le double-fatras ... Mais tu vas trop vite pour moi, l'ami !

Continue, on aime ça ! :)


Matriochka [24/05/20 16:35]
Belle ode au souvenir d'un amour, qui reste pour toujours imprimé au coeur.

En plus, la forme du maillet renforce cette impression avec le retour du premier vers repoussé à chaque fois dans la strophe d'après, c'est comme un refrain rythmant le propos et le concluant.

Un moment de lecture poétique très agréable, merci!