Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Jim [20/06/20 23:45]
Bonjour vous ! Je vous découvre. J'aime bien votre écriture plus orientée vers le chant, l'origine poétique, que le lustrage des chromes. J'aime bien ce mélange d'humour et de lucidité mêlés au lyrisme, cela rappelle tantôt Brassens, Tantôt Brel, sans aucune imitation. Quant au sujet abordé ici, chapeau ! ce n'est guère fréquent de traiter cela sans fausse délicatesse et, encore une fois, humour et réalisme font bon ménage.


Philippeb [17/06/20 17:05]
Salut Tom, original ce sujet, une vraie pub pour Tampax ! Bonne continuation


Tomdubor [15/06/20 14:29]
Le jeune vampire vous remercie humblement pour vos retours sanguins. ;)


Zeev stern [14/06/20 15:29]
L'amour vampirique , version plus ou moins soft.


Oxalys [14/06/20 11:21]
A l’heure où les plaisanteries scatologiques ont le «vent» en poupe au forum, on passe en fronçant le nez sur cette ode à l’intimité de la femme, tabouisée parce qu’elle est l’exclusivité des filles d’Ève, la pécheresse condamnée à enfanter dans la douleur et à « rougir » de honte quand se manifeste chez elle le signe révélateur de non-enfantement.

Bravo pour cet hommage, Tom. Voltaire qui eut le courage d’en parler –c’est un des rares, à ma connaissance, voir https://lespoetes.net/poeme.php?id=2455&cat=ph - serait heureux et fier de voir qu’au siècle de la parité, ce « privilège » féminin mérite qu’un jeune émule lui consacre un poème.



Fasya [14/06/20 10:15]
A la lueur de la lune, le sourire du vampire maculé du sang de sa victime -