Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Kerdrel [11/08/20 10:04]
ravi que cela te plaise, les quatrains d'Omar Khayyam sont sans toute les plus beaux que la poésie puisse offrir,
merci de ta lecture


Philippeb [10/08/20 23:07]
Kerdrel, beau sonnet, et instructif ! J'ai regardé sur Babelio des citations d'Omar Khayyâm : "Sois heureux un instant, cet instant c’est ta vie" et "L’amour qui ne ravage pas n’est pas l’amour", le reste est du même tonneau, pas mal du tout ! Omar nous tuera ! Bien cordialement


Kerdrel [06/08/20 22:36]
pas de problème, les échanges sont enrichissants, concernant la musique je te rejoins c'est souvent pleurnichard et larmoyant :) les amours impossibles comme ceux de Majnoun et Leila un grand classique...


Hoho [06/08/20 20:17]
Je ne dis pas que je n'aime pas l'Orient dans sa globalité, il est une source d'inspiration ravissante. Le cinéma et la musique sont les seuls éléments que je trouve répulsifs.
Je lis d'ailleurs, en ce moment même, les lettres persanes de Montesquieu que tu as cité.
(La page de ton poème n'est pas vraiment l'endroit pour discuter de ça , si tu le souhaites je retire ce message).


Kerdrel [05/08/20 19:06]
Hoho merci de votre lecture, Théophile Gautier, Gérard de Nerval et Loti y ont pourtant succombé, et bien avant eux Voltaire et Montesquieu,
"Qui n'a connu l'orient, ne rêve qu'en noir et blanc" Kerdrel
Bien à vous


Hoho [05/08/20 15:59]
La culture cinématographique et musicale de l'orient ont toujours eu sur moi un effet repoussoir.

Un joli sonnet, la chute du monde ottoman y est narrée avec une beauté décadente.


Kerdrel [05/08/20 12:19]
merci de ton commentaire, on le devait à moins pour la mémoire de cette émouvante chanteuse,


Lau [05/08/20 10:43]

C'est extra ! Servi par des rimes rares et parfaites, des vers évocateurs et musicaux.

"Ruine encor fumante où la morte respire" : mention spéciale pour ce vers où la diérèse à "ruine" est un ravissement.