Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


jim [17/11/06 02:48]
Nous avons toute une vie pour adopter notre fin corporelle. Ce n'est pas tant elle, irrémédiable qu'il nous faut craindre, que le néant qui risque d'envahir le présent de l'à vivre et du vécu. Quel est donc déjà ce philosophe antique qui parlait de la "sculpture de soi" ?