Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Salus [11/12/20 15:10]

J'apprécie, en ton oreille,
Ces capacités d'écho...
Tu me lis ? - Je m'émerveille
D'un esprit alter-ego !


Marcek [10/12/20 20:24]
Ce décasyllabe n’est pas décaféiné et son rythme somptueux nous berce jusqu’au bout !

Sacré musicien !
Bises



Salus [06/12/20 17:52]

Angierique :

Merci et Salus à toi !
(je devine un cerveau performant, derrière ces pertinentes remarques)


Angieriquedm8 [06/12/20 16:46]
Merci Salut pour ces mots, et Tigrou pour la photo en lumières... Et oui, Grace à l'efficience de notre cerveau, la 3D est visualisée... et l'imagination fait le reste... Les canards sont derrière la montagne où se cache assurément un lac et le plat est à l'arrivée de la piste verte (celle-ci étant la bleue) :) :)


Salus [06/12/20 14:31]

Ensuspens :
On t'a vue !

Arcane :
C'est exquis ?

Saintes :

Avec peu, l'on dit beaucoup,
L'on élague et l'on émonde,
Pour réussir un beau coup
Dans les étymons du monde...




Saintes [06/12/20 11:05]
Rien n'est en trop dans ce poème. Il va à l'essentiel comme certains peintres asiatiques que je m'efforce de découvrir en ce moment.


Arcane [06/12/20 09:33]
Animation ? manque du monde sur le terrain ! je prends mes skis et je vole

Bon dimanche à tous deux :)


Ensuspens [05/12/20 20:48]
Chuttt!!!.... Je ne fais que passer sans bruit :)


Salus [05/12/20 20:31]

Prends tout !


Colline [05/12/20 18:59]
J'aime et la poésie et l'illustration


Salus [05/12/20 18:26]

Merci à mâcha, pour la note, et à Lastours...pour la note !


Lastours [05/12/20 09:09]
En deux, en trois, en quatre ou en mille dimensions, je prends et je déguste ton texte empli de belles images, le tout en peu de mots.


Machajol [04/12/20 22:42]
Dix sur dix pour ce poème ! aux ombres éphémères ! (vers de 10, d'où ma note!)

Jolie photo aussi de Tigrou.


Salus [04/12/20 20:46]
Ne t'excuse pas, je t'en prie, et tant pis pour les canards...
Mais le monde que j'offre là est plat parce qu'il est "en deux dimensions", autrement dit, comme, ta photo, il use de subterfuges pour que l’esprit visualise la troisième (la Profondeur), car l'écrit n'existe que par la réalité produite par le lecteur, grâce à l'agencement savant d'une illusion...


Tigrou [04/12/20 17:46]
Excuse moi, Salus : il n'y a pas de canards, mon pays n'est pas plat !
...mais l'hiver et les étranges lumières sont bien là !
...et le soir est magnifique