Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Salus [28/10/17 20:59]

Vous êtes partout !
Et de bout en bout
La grande liseuse !
(C'est-il être preuse)



Aurorefloreale [28/10/17 09:25]
Neuf muses, mais que de charmes en provision
Cela vaut la peine que l'on s'acharne
Pour de telles délectations,
Je surveille votre horizon
Et essaie de lire au diapason...




Salus [26/10/17 20:35]

Un œuf amuse ! (ce n'est pas laid)


Lili [26/10/17 12:38]
Neuf muses en effet nous contemplent en ce palais


Salus [25/10/17 21:10]

Pour Colline :

Pour être lu sans s'acharner,
Le poète habille le vide ;
De sa langue toujours bifide,
Avide et cherchant à charmer...


Salus [25/10/17 20:59]

A l'Aurore :

Il y en a neuf, elles peuvent se remplacer !


Colline [25/10/17 11:40]
Çà claque, çà frappe .......c'est sublime


Aurorefloreale [25/10/17 07:55]
La muse demande vacances
Trop de beaux mots écrits
Elle n'en peut plus,
Qui l'eut cru
Un si bon cru,
Elle pousse son cri!