Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Jim [07/03/21 14:01]
Kerdren, Colline, Oxalys, merci de vos lectures et avis.
Il est bien évident que j'apprécie les musées. Mon propos ici, est la réaction de l'humain face à l'angoisse (nommée de multiple façons) qui travaille cet animal étrange dès qu'il développe la conscience, en particulier celle de soi qui le met face à sa condition dite de finitude. Soit il panique et adopte des stratégies de fuite, soit il fait face par l'art (et la mythologie et la religion). Bestioles assez démunis (merci Prométhée !), nous vivons, non dans un espace naturel, dans celui artificiel le recouvrant auquel nous nous adaptons. Il en résulte bien des déjections. La question écologique est originelle. Conséquence, eco logos et eco nomos sont siamois. Si dans les musées, nous rencontrons des chefs d'œuvre résultant de la première attitude, bien des dépôts contemporains résultent de la seconde plus digne de la poubelle, n'en déplaise au commerce qui vit du génie d'autrui qu'il ne possède pas.


Oxalys [04/03/21 18:21]
Ben oui quoi, c'est plein de vielleries qui auraient fini depuis longtemps à la décharge si cela avait existé en leur temps.
Les Vénus en os de mammouth, les tessons de poteries grecques ou gallo-romaines, les carcasses de drakkars vikings etc....



Colline [04/03/21 07:26]
Quelle curieuse définition des musées? Manifestement fort bien ecrit


Kerdrel [03/03/21 22:01]
Sonnet néo-classique dont la chute est mortelle!
"Et nos vastes musées renferment nos déchets."
tu le penses vraiment? je dirai mais pas que, les musées sont les écrins de nombreuses merveilles, le Louvre, Orsay, le Guimet, le Mucem en octobre si je suis vacciné et que les frontières se libèrent j'essaie d'aller voir le Louvre Abu Dhabi...