Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Claudel [18/10/18 17:17]
Merci Oxalys et Jeannine pour vos commentaires très appréciés.


Oxalys [18/10/18 12:06]

Si l'homme est un loup pour l'homme, on voit aussi qu'il est un loup pour le loup, comme ton beau poème en dents de scie le prouve..


Jeannine B [15/10/18 09:09]
Un poème dur et une superbe mise en page. Bravo


Claudel [14/10/18 21:55]
Merci Matriochka et Ombrefeuille pour votre visite et vos commentaires très appréciés.


Ombrefeuille [14/10/18 18:01]
Mon ami le loup doit être honoré d'avoir inspiré un poème à la fois profond et original ! J'admire les vers à pieds comptés de façon croissante et la grandeur tragique du destin des loups.


Ancienmembre [14/10/18 16:51]
Ce poème, à l'atmosphère ténébreuse, voire angoissante, traduit bien la fidélité des loups entre eux.
Bravo pour la mise en page pyramidale de chaque strophe, qui accroche le regard!


Claudel [13/10/18 22:40]
Merci Lastours et Aurore pour vos commentaires.


Aurorefloreale [13/10/18 10:31]
fortes impressions ressenties en ces vers louvoyants!


Lastours [13/10/18 08:41]
Un univers sombre, inquiétant et émouvant qui rappelle La mort du loup de Vigny et une écriture très originale qui sort des sentiers battus.