Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ombrefeuille [15/12/20 17:58]
C'est avec joie que je relis ce poème des mieux écrits, où la structure sur deux rimes donne du rythme et de l'intensité au propos.

Un propos que notre époque fait apparaître dans toute son acuité, dans son dramatique aussi, les théâtres et cinés demeurant fermés. Tristesse ...


Isabelle Chevalier [25/04/19 11:06]
Merci pour ce beau poème et pour son interprétation !
Une question que j'ai envie de me poser à la suite de cette écoute.


CinquiemeVallee [09/12/18 11:12]
Coucou ! je me reconnecte juste pour dire :

-Surtout ne remplacez pas ce rondeau magnifique par un "OUP'ss !"

Merci !
Léo


Ninon [11/11/18 22:59]
Bonsoir Oxalys,

Merci beaucoup pour ton passage et appréciation

Douce nuit à toi ;)


Oxalys [07/11/18 09:52]
Un régal pour les yeux, les oreilles, et aussi la pensée qui palpite en chacun de nous et sert de fil conducteur de la naissance à la mort...
Bravo Ninon - merci d'être revenue, vraiment !


Ninon [06/11/18 18:36]
Bonsoir Charazed,

Chacun sa vision de la mort, après tout, nul ne sait ce qu'il y a après ce pont suspendu..; sourire;)

Merci d'être passée ;)

Douce soirée;)


Charazed [25/10/18 20:11]
Mais la mort a aussi un faible pour celui qui la fuit.
Le brouillard ,c'est un peu l'inconnu et donc c'est un peu le rêve.
Oh,au fait!Pour mon cas,je ne sais pas si je suis née.
Joli trouvaille avec le lien que tu as donné.Merci.


Ninon [25/10/18 16:17]
Bonjour,

@ Salvatore?

Je vous cite :" Et pourtant, ni la naissance ni la mort proches ne me sont excuses ... )-: "

Mais vous allez vous taire, oui ! rire;) La mort n'est pas proche du tout, sauf si vous lui courrez derrière et la hélez tel que vous faites, alors forcément, elle va finir par se croire irrésistible.

Merci de votre visite et petit mots appréciés

@ Ombrefeuille,

Merci de votre lecture et surtout votre humour qui fait chaud au cœur.
S'il n'a pas pris de rides, j'ai décidé afin de donner une autre jeunesse à mes anciens poèmes que je posterai, histoire de les avoir sous la main, j'ai décidé de les lire, comme ça ils ne jalouseront pas (ben oui, ça se peut), les nouveaux

Merci encore et bel après-midi, toujours aussi ensoleillé chez moi. Je suis encore en débardeur, c'est fou ça ! rire;)


Ombrefeuille [24/10/18 17:43]
Voilà un poème qui n'a pas pris une ride, foi de moi :)

Croyez-en une qu'était née depuis bell'lurette en 2010 et qui en a pris, elle, des rides et des tifs blancs.

Un rondeau fort bien écrit, un régal :)


Ancienmembre [23/10/18 23:07]
Vous avouerais, Ninon, que moi non plus j'étais pas né en 2010 ...

Et pourtant, ni la naissance ni la mort proches ne me sont excuses ... )-:

Bonne nuit


Ninon [23/10/18 22:42]
Lili,

Ah, si vous n'étiez pas né, alors ça passe !
En tout cas, moi, je suis ravie que soyez ma seule (ou mon seul?) et unique lecteur. J'aime quand ça ne se bouscule pas aux portillons, rire ;))

Merci et belle fin de soirée à Vous ;)


Lili [23/10/18 17:01]
Bonjour Ninon
Je n'étais pas né en 2010, j'ai des excuses...!
Belle initiative en tout cas en cette jolie figure qui sied à l'artiste.