Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ancienmembre [04/06/19 18:40]
Voilà qui fait réfléchir... La mort est un tel mystère!
Enchantée de découvrir vos poèmes, Ninon, même tardivement.
Bonne inspiration!


CinquiemeVallee [25/04/19 23:10]
La poésie ici est belle !
Même si je ne crois en rien,
À tout dogme restant rebelle,
Mon esprit partagerait bien :

J'aime y rêver bien qu'infidèle...




Ninon [14/11/18 21:59]
Bonsoir Ombrefeuille,

Merci pour votre synthèse !

Bonne nuit;)



Ombrefeuille [13/11/18 16:52]
Mystère que celui de l'Au-delà, dont le sommeil de nos nuits est une allégorie. Ces instants qui nous échappent nous rattachent déjà à ce grand saut dans l'inconnu, entre la foi et le doute, car nous doutons tous, même ceux qui ont la foi … sinon ce ne serait pas la foi, ce serait une desséchante évidence.

Merci pour ce poème qui effleure ce que nous sommes et ce que nous attendons.


Ninon [12/11/18 22:17]
Bonsoir,


@ Violette,

C'est moi qui te remercie de ta visite et de ton apppréciation

Bonne fin de soirée ;)

@ AuroreFloreale,

Oui Aurore, la voûte celeste et le reste... Qui sait, si lorsque nous dormons, les rêves que nous faisons, ne sont pas des bribes de vie paralèles, voire antérieure ?

Merci d'être passée

Bonne fin de soirée ;)

@ Fasya,

Merci Fasya pour ton texte en partage. Tu n'es pas de reste pour toucher l'insondable merveilleux supulcral.

Bonne fin de soirée ;)

@ Oxalys,

Je ne doute pas qu'il puisse si fortement te parler, en fait, tu as raison de douter, nous doutons tous, mais ce qu'il y a d'inné en chacun de nous, c'est cette certitude que l'on ressent sans pouvoir l'expliquer. On dira que c'est la peur de mourir. Alors on s'accomode à cette fin. Mais c'est à cette fin que l'on s'accomode; pas à l'idée que ce n'est pas la fin véritable... On n'en sait rien !

Merci d'être passée

Bonne fin de soirée ;)

A Vous qui êtes passées me lire, je voudrais préciser que ce poème m'avait été inspiré après la lecture d'une nouvelle portant le même titre, de : H.P Lovecraft, dont j'étais une inconditionnelle. Je le suis toujours, mais j'ai tout lu de lui ! La nouvelle quoi que ne traitant pas tout à fait du sujet, m'a donné envie à l'époque de m'épancher plus profondément sur l'après-vie !

Merci encore !


Oxalys [12/11/18 10:13]
Un texte qui me parle fort, moi qui ne fais que douter et suis parvenue à m'en aaccommoder, plus par raison que par conviction.
Un sujet ésotérique magnifiquement traité comme tu sais si bien le faire. merci Ninon


Fasya [12/11/18 09:07]
Comme chaque fois Ninon, tes textes vont "par-delà" le merveilleux.
A défaut d'une image, un petit extrait pour illustrer ton superbe texte.

Epouvante
Un cortège funèbre avance parmi les tombes
Sur ces territoires destinés à l'oubli,
Une enveloppe de brume vespérale,
Flot ininterrompu des âmes persifle,
N'en finit pas de disparaître sous la stèle,
S'enlise dans les sépultures,
Un entre-sol offert aux âmes obscures.
Et déjà, le nuage de souffre noir décline,
Par la crypte les âmes fédérées, damnées
Se découvrent une autre destinée,
Incarnent le nouveau monde moderne.


Aurorefloreale [12/11/18 07:42]
Par delà les murs , la voûte céleste est sans pareil découverte dans son sommeil!


Ancienmembre [12/11/18 07:30]
très vrai et beau
merci ninon