Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ombrefeuille [18/11/18 22:40]
Merci, Zeev Stern, pour ce commentaire différent qui ose aborder un autre aspect des choses.

Il est vrai que mon texte ne porte pas sur la politique internationale, problème du nucléaire iranien en tête, mais sur l'usage du "Fired !" non seulement chez M. Trump mais dans de nombreuses entreprises.

Et de ces patrons-là, il n'y en a pas qu'aux USA. J'en ai connu y compris en France. Seulement la loi est plus restrictive et ne permet pas tout, malgré ses lacunes.

Quant à l'attitude de M. Trump au sujet du nucléaire iranien, je crains qu'elle contribue plutôt à raidir les positions de Téhéran au lieu de vous garantir la protection à laquelle vous aspirez légitimement.

Il s'agit là d'un problème très complexe, et j'avoue manquer d'éléments. Je pense surtout que l'attitude d'un chef d'Etat, et qui plus est de celui qui gouverne le pays le plus puissant de la planète, devrait être guidée par la mesure et le tact, deux qualités dont M. Trump n'a pas fait montre jusqu'ici.

Cependant, je trouve courageux à vous d'avoir exprimé un point de vue qui tranche nettement. Un point de vue que je respecte et que je ne juge pas.



Zeev stern [18/11/18 20:02]
On en deviendrait cégétiste , tant c' est convaincant ..
Un bémol toutefois , Trump a un grand mérite , il nous sauve du politiquement correct et des bombes atomiques iraniennes (moi en tout cas , si pas vous) .
Les Ayatollahs souhaitent me vitrifier au plutonium enrichi, et il est strictement le seul a ne pas être
d 'accord...


Ombrefeuille [18/11/18 18:20]
Merci, Claudel, merci, Matriochka !
Hélas, si la poésie avait des super-pouvoirs, c'est ce genre de tristes sires qu'on virerait avec joie, d'où qu'ils "règnent", bureaux directoriaux de grandes entreprises ou … Bureau Ovale à Washington !!!


Matriochka [18/11/18 18:13]
"You are FIRED!" du trop célèbre (hélas, mille fois hélas) Trump! Et il continue, tout "président" des USA qu'il est!
On tremble à lire tes vers, Ombrefeuille, et on prend pitié de celui qui s'est fait viré de la sorte, car c'est la triste réalité dans certaines entreprises de pays où le droit du travail n'est pas ce qu'il est chez nous (même s'il est imparfait).


Claudel [18/11/18 17:18]
L'ennemi est à nos portes ! Claquons la porte à tous ces patrons criards et mettons la clé sous la porte. +V


Ombrefeuille [18/11/18 16:17]
Merci à tous et à chacun pour vos avis. En fait, ce texte m'a été inspiré à la fois par le thème du mois (mais j'ai déjà posté un autre texte dedans) et par un reportage télé sur la manière dont le sieur Trump a bâti sa fortune et son pouvoir. Edifiant !

Tu as raison, au fond, Charazed : c'est à peu près le Far West !


Lastours [18/11/18 09:35]
ça déménage fort et ça n'y va pas par quatre chemins; merveilleuse époque où l'on se débarrasse des gens comme d'une vieille chaussette quand on a plus besoin d'eux; pas dit que ça dure encore longtemps.


Charazed [18/11/18 07:21]
C'est la porte du far-ouest? Apprenons donc à dégainer!


Martial [17/11/18 16:07]
J'ai eu peur. J'ai cru, un instant, que c'était toi qui était virée.

Dieu merci, tous les patrons ne sont pas comme ça, même si cela te permet de nous offrir un très beau poème.


CinquiemeVallee [16/11/18 21:57]
ça claque fort