Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Marcek [28/03/19 14:05]
Comme belles et bonnes sont ces paroles : du pain d’épices et de la pomme d’amour ! Comme à la foire du Trône !


CinquiemeVallee [24/03/19 11:21]
Lacérer nos éléphants
Les corneilles n'y parviennent
Tant que nos regards d' enfants
Suivent ceux des magiciennes

La nue est théâtre au vent :
Chantez grives musiciennes
Vos poèmes émouvants !
Jalousie est une antienne…

Nous danserons dans l'ivresse
Et les jaloux tout venants
Repartiront pieds devant…

Nous aussi, mais rien ne presse :
Rions en nous relisant
Comme avant, au pince-fesse !



Marcek [21/03/19 13:38]
Merci, chère Ombrefeuille, restons unis dans les vendanges de ce qu'il y a de meilleur en chacun de nous...et oublions les corneilles !


Marcek [21/03/19 13:37]
Matriochka, tu as extrait l'essentiel de mon poème !Et j'ai adoré que tu fasses bourdonner les corneilles...lol
Merci


Marcek [21/03/19 13:36]
Colline, merci d'avoir retenu ce vol de corneilles !
Bizz


Ombrefeuille [20/03/19 17:39]
Du deux-en-un du meilleur cru ! Ce poème bien mené célèbre à la fois les vendanges parmi les vignes et la poésie, ce souffle qui transcende les styles et qui se joue des comptables de la rime et du pied.
Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse, que ce soit au chais ou chez les Muses !


Ancienmembre [20/03/19 17:10]
J'aime beaucoup le sens de ce poème, où les choses sont dites avec vérité et beauté. Continuons à vendanger les mots poétiques pour en faire le meilleur vin, veillés par les anges!
Quant aux sombres corneilles gangrenées du mildiou de la jalousie... laissons-les bourdonner dans leur coin!!! ;-)


Colline [20/03/19 07:33]
"Or, voyez ces sombres corneilles Au front noir, à l'œil un peu fou Elles ont au cœur, qui sommeille La malveillance du mildiou "

Jolis mots ...en un talent .....fou dites vous...



Marcek [19/03/19 20:16]
Merci, messieurs de votre passage !

Louis taquin et Tonin très sage ...


Tonindulot [19/03/19 19:44]
La vie d'ange n'est forcément ce qu'on croit, dit la corneille...

Mais le jus de la treille sera toujours un nectar apprécié..


Louis [19/03/19 19:30]
beau poème plein de talent
Ah la la, vive les talents fous veillés par les anges