Vous devez être INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Kerdrel [21/04/22 15:49]
Merci Gabrielle de votre lecture


Gabrielle [21/04/22 13:24]
Je voudrais consumer toute énergie vitale
Dans ses baisers brûlants tel un Sardanapale.
Lord Byron les fit mourir...
un texte très bien conduit




Kerdrel [20/04/22 00:30]
Merci Loren, si il y en a aurait bien une mais je suis interdit d'illustration:
Illustration : La Mort de Sardanapale réalisé en 1827 Eugène Delacroix
[url=https://servimg.com/view/15233397/2004][img]https://i78.servimg.com/u/f78/15/23/33/97/mort_d10.jpg[/img][/url]


Loren [19/04/22 21:29]
Bravo Kerdrel pour ce sublime portrait !
Dommage qu'il n'y ait pas une illustration !
+V


Kerdrel [19/04/22 19:49]
cela m'a interrogé également mais je suis reste sur l'acception originelle, Je n'ai pas voulu la féminiser... la Sultane "Rieuse" doublée d'une belle garce qui n'a pas hésité à faire étrangler le fils ainé de Souleymane, le Prince Mustafa afin que son fils Selim 2 Mest ou Sarı (dit le jaune ou l'alcoolique) règne à sa place, ce fut le début du déclin de l'empire


Jim [19/04/22 19:08]
Elle avait le rire ravageur, cette ruthène (c.à.d.: russe) née en Ukraine; encore une faible femme sans cervelle...
Par contre, je n'ai pas compris le masculin "validé", plutôt que le féminin ?
Super bien écrit, je savoure.


Kerdrel [19/04/22 17:40]
Merci Pierre :)


Kerdrel [19/04/22 17:40]
Merci de votre lecture Nicolas


Kerdrel [19/04/22 17:39]
Merci Miouz,
le vers 10 fait référence à Roxelane Hürrem Sultane, troisième femme de Suleyman le magnifique, d'abord esclave favorite du harem, puis épouse légitime


Nicolas [19/04/22 17:00]
Un écrit riche qui invite à la réflexion


Pierrelamy [19/04/22 12:44]
Super.


Miouz [19/04/22 10:55]
Un portrait délicat et sensuel.