Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Oxalys [21/11/19 13:25]
C'est vrai que nous sommes peu à pratiquer encore ce style désuet... Il doit y en avoir quelques unes dans mon receuil..
Merci Rebo et bienvenue parmi nous


Rebo [20/11/19 18:24]
on lit trop peu de villanelles de nos jours; bravo pour celle-ci !


Oxalys [14/11/19 08:47]
Merci Gérard de saluer cette villanelle enfantine écrite avec l'intention de ne pas dramatiser le thème, mais d'amuser les lecteurs de passage.
Amicalement


Louis Vibauver [12/11/19 17:13]
Une forme poétique que j'apprécie beaucoup. Bravo pour cette belle maîtrise.
Cordialement
G


Oxalys [12/11/19 11:45]
Colette,
comme dit plus bas j'ai choisi sciemment un style anodin pour parler de sorcières comme on les contait jadis aux enfants.
Bien sûr, de nos jours, les monstres de nos chères "petites têtes blondes" ont d'autres traits de caractère et ne vivent plus au fond des bois. Ils sont devenus fluorescents, armés jusqu'aux dents et interplanétaires mais la violence, elle, n'a pas changé d'un iota.

Mais c'est une autre histoire


Oxalys [12/11/19 11:36]
Zeev,
Au sujet de la brutalité - privilège masculin ?
Que nenni !
L'histoire regorge d'exemples féminins
de Messaline à Nozière en passant par la Voisin et autres mégères...




Oxalys [11/11/19 09:48]
Lucienne
Dès la révélation du thème du mois j'ai pensé au dessin animé de Walt Disney, une de mes premières sorties au cinéma dans mon enfance. La sorcière m'avait tellement impressionnée, que j'avais fini par occulter le dénouement heureux de l'histoire !
Plus d'un demi-siècle plus tard, je m'en souviens toujours !
Dont acte ! Rire


Oxalys [11/11/19 09:42]
Domenica,
Commentaire judicieux, au delà des limites de ce petit poème naïf !
Associer la sorcellerie à la jalousie semble bien le motif qui a toujours servi pour condamner les sorcières, détentrices d'un savoir jalousé par leurs détracteurs.


Ombrefeuille [10/11/19 17:42]
Le ton de la villanelle, proche de celui de la comptine, peut sembler inattendu pour traduire le malheur d'une enfant tyrannisée. Mais au fond, le propos n'en a que plus de puissance. Magistral ! Bravo !


Zeev stern [09/11/19 20:48]
Villanelle amusante et joliment tournée ..Et même courageuse , en ces temps de feminihilisme coupeur de têtes(euphémisme:-), ou seul un homme peut être mauvais!!


Arcane [09/11/19 11:02]
Je n'ai pas aimé les vengeances insondables des fables ! Ainsi pour Blanche Neige, je n'ai pu en faire qu'une "" jeune femme, belle et débrouillarde, fine mouche, tant Elle se fit dorloter par les nains, aimants et fort malins. La reconstitution à mon avantage a toujours été ma - priorité :) :) Merci Catherine


Domenica [09/11/19 09:58]
Cette sorcière-là, comme toutes peut-être, était minée par la jalousie..
Joliment écrit Oxalys !


Oxalys [08/11/19 22:20]
Alain, ton humble commentaire me fait sourire ! Comment ? Tu te contenterais de jouer le rôle de Simplet ?
Pourquoi pas celui du prince charmant, depuis le temps qu'elle l'attend, la pauvre Blanche-Neige ! rire


Oxalys [08/11/19 21:24]
Ah, le temps des villanelles qui fusaient de tous côtés, bien sûr que je n'ai pas oublié, Tonin !
J'ai pensé qu'il était temps d'y revenir, histoire de ne pas perdre la main pour les tricoter...


Oxalys [08/11/19 21:20]
Obofix
Villanelle est un poème datant du Moyen Age tardif, inventée par les villains (paysans habitant les villages), destiné à être chanté et dansé, d'où ses répétitions en forme de rengaine.
Une sorte de risposte aux sonnets maniérés destinés à la seigneurie..


Oxalys [08/11/19 21:11]
Tu sais Sylvain que je suis abonnée au classique -sous toutes ses formes-
Il fallait un style léger et entraînant pour ma sorcière tout droit sortie d'un conte pour enfants. C'est la villanelle qui a été tirée au sort ;-)



Oxalys [08/11/19 21:05]
Hervé
C'est une version volontairement décalée par rapport à celle qu'en ont donnée la plupart des collègues - pour le moment - La sorcière telle que perçue par les enfants qui ne connaissent pas encore l'histoire de la sorcellerie, ses mythes et les crimes horribles commis en son nom.


CinquiemeVallee [08/11/19 20:31]
Mince alors, moi qui commençais à prendre le parti des sorcières, me voici bien recadré...
Mais si nous revenons dans l'étroit chemin, qui serpente dans une si belle villanelle, j'emboite le pas des six nains précédents...


Tonindulot [08/11/19 17:27]
Ô Dame Oxalys qui renouez avec les belles traditions d'un passé riche en genres...

Mes compliments pour cet envoi en voie de succès...


Obofix [08/11/19 15:25]
Je découvre la villanelle et celle-ci est au top.
Le choix des rimes est judicieux.
Villanelle est aussi le nom de l'héroïne de la super série "Killing Eve". À ne pas manquer.


Sylvain2023 [08/11/19 10:53]
Bonjour,

Je ne suis pas férue des villanelles mais là j'ai beaucoup aimé ma lecture .

Merci :)


Hicvelibi [08/11/19 10:18]
Jolie adaptation de ce conte de Grimm
On ne la perçoit pas mais sa fin est heureuse
La jouvencelle aura sublime et valeureuse
Par deux fois échappé de sa marâtre au crime