Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Louis [16/11/19 09:18]
merci Feuilledor, un air d'Ardèche et aussi des histoires de ' bureau' , c'est un peu pareil (et de faire courir des faux bruits .....;-)......)


Colline [14/11/19 07:20]
La simplicité prend tout son sens en ce thème proposé...


CinquiemeVallee [13/11/19 21:24]
"Heureux les simples d'esprit"...Oui, et pourquoi donc ne profiterions-nous pas de la simplicité en poésie , le temps de reprendre le souffle nécessaire ? Merci, le thème "sorcières" appelle aussi cette simplicité, et j'ai lu simplement tout en croisant les doigts...avec jubilation ! Merci !


Matriochka [13/11/19 15:33]
Un portrait très bien décrit, très vrai des médisantes, que l'on peut effectivement voir comme les sorcières actuelles du quotidien, qui peuvent faire tant de mal en parlant à tort et à travers!
C'est sûr qu'elles auraient à apprendre de ta bienveillance, ma chère Feuilledor!
Et perso, je ne trouve pas tes écrits trop simples, ils résonnent comme des contes, c'est là ton talent ;)


Feuilledor [13/11/19 13:34]
Merci pour vos belles interventions, et vos réflexions, je le redis, cela m'encourage, car je suis "plus" conteuse que poète, sans le re- chercher d'ailleurs. Vous, Vous êtes de très bons Poètes et des conteurs aussi je le devine. Enfin trêve de compliments , dans ce club de poètes nous sommes les meilleurs Ha! et bien Merci. Et :
Allons donc boire à notre bon thé!!!!!


Lastours [13/11/19 08:48]
Mais tout le monde c'est que les pipelettes et les sorcières médisent depuis toujours mais méditons plutôt ces mots des philosophes:
-si ceux qui parlent dans mon dos sachent que mon c...les regarde
-si ceux qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.


Francis [13/11/19 07:48]
Bravo pour ce parler vrai, j'ai eu un ami curé qui a quitté sa fonction pour devenir éducateur car il était écœuré des ragots que les grenouilles de bénitier répendaient dans les villages.


Claudel [13/11/19 02:37]
Histoire intéressante ; merci pour cette jolie lecture.


Ombrefeuille [12/11/19 18:37]
J'adore le dicton qui fleure bon l'Ardèche et son franc-parler, et qui sert à introduire et à appuyer le propos ! Il sonne comme un résumé de cette histoire simple et sage, et sage car simple.

Oui, rien n'est pire que les ragots,
et tu as fait admirablement le tour
de la question.

Ne suis point sorcière (du moins l'espèré-je) mais je prendrais bien un peu de ce bon thé bien chaud au coin du feu de bois qui pétille :)