Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire


Notice: Undefined variable: connecte in /home/rickways/lespoetes.net/includegeneral/commentaires.php on line 52
LES COMMENTAIRES RECUS:


Brune [16/01/20 13:08]

Originale idée que celle de traiter ce sujet en poésie et si bien rendue :)

M’est avis que, en la matière, Paris détient le record de déjections canines au mètre carré, voire au centimètre carré.

D’ailleurs, ici, on ne dit plus "trottoir" mais "crottoir".

C’est vrai qu’il y a de quoi être "espantée" (j’adore ce mot au bel accent du sud ).

Au plaisir...


Colline [13/01/20 07:42]
Merci Ombrefeuille etAumielremarjo pour soutenir mon cri du coeur,,,,


Ombrefeuille [12/01/20 18:29]
Bien vu et bien écrit, avec cet art
de l'effleurement qui sait aussi se montrer incisif.

C'est un trait de génie que d'avoir repris en guise de dernier vers la première moitié du tout premier vers : le problème soulevé ici semble sans fin, et il est habile de
le souligner de cette façon-là.

Bravo, et bonne année à vous :)


Aumielremarjo [12/01/20 16:54]
Bienvenue dans le club des trottoirs crottés, un poème qu'il faudrait afficher à l'entrée de ma rue...


Colline [11/01/20 19:38]
Oui....c'est vrai...mais je suis espantee de voir nos trottoirs aussi souillés.....



Domenica [11/01/20 10:10]
Gloups ! rire
on n'est pas habitué à te lire dans ce registre, mais le message a lieu d'être !