Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Aurorefloreale [06/10/17 16:02]
Quand le code manque
Manque le vie douce,
Quand manque la vie douce,
Il reste l'endroit qui vit
Les mémoires de ma vie!


Jmd [21/09/10 20:05]
Merci bien chères Anita et Evemarie !
Bisous...


Anita [01/06/10 11:18]
joli !une pensée pour Jean-Marie ne serait pas de trop je pense en ce moment d'épreuve


Evemarie [12/05/10 08:11]

Dire que sans Jean-Marie et son talent, mon texte serait dans un tiroir ...
Mum la musique douce de Jean-Marie, un pur moment de bonheur.
A écouter sans modération.Merci les amis, Gigi, Gérard...



Jmd [10/05/10 09:01]
Merci bien à tous pour vos commentaires !
Et un gros bisou à Evemarie !


Ancienmembre [04/05/10 10:11]
Jean Marie a bien "décodé" ton poème Marie

Une superbe "sique", j'aime le tout

Bravo à vous deux.


Louis Vibauver [04/05/10 01:17]
Tu as juste omis EveMarie ce grand frisson que tu as dans la peau et que ton texte et Jean-Marie nous ont communiqué.
Merci à vous deux de ce bel instant
G


Evemarie [02/05/10 15:18]
Une douce mélodie, oui !
Et ta belle voix dont je ne me lasse pas.
Félicitations Jean-Marie.


Jmd [01/05/10 09:34]
Et moi, j'ai eu en tête une douce mélodie pour toi, à la lecture de ton magnifique poème, chère Evemarie !
Bisous


Evemarie [08/03/10 08:53]
Bonjour Françoise, Louis, Marieange,
L'amitié, entre nous heureusement, ne fait pas partie du "code manquant" car bien présente, et si chaleureuse. Pour vos lectures, merci.



Marieange [03/03/10 23:16]
bonsoir evemarie

nous sommes riches sans être riche, lorsqu'il nous manque l'essentiel

que c'est superbement écrit

à te lire


Louis [02/03/10 13:43]
joli
"Des larmes salées
Qui roulent éclaboussées
Des rutilantes ardeurs
De mes gènes bâtonnets"

il s'en passe des choses dans le cytoplasme


Vespertilion [02/03/10 08:09]
Un coeur grand, un corps, une âme, un sang qui jouent une symphonie!
Et tu nous entraînes loin, fort, dans cet Eden, ce pays source!
Chant inspiré! La chute nous renvoie chacun à nos rêves inachevés... Bisous ma belle!