Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Philippeb [26/04/20 15:48]
Merci Rousselot, c'est très sympa.


Rousselot [26/04/20 01:14]
Un magnifique poème prenant.
Cordialement
L.ROUSSELOT


Philippeb [22/04/20 17:42]
Mesdames, je ne mérite pas tant d'éloges, je viens de l'écrire à Matriochka dans un autre commentaire, j'essaie d'écrire simplement avec des images qui parfois me traversent la tête...Comme je le dis dans un autre commentaire, j'aimerais bien revoir ces deux enfants devenus grands maintenant, histoire de connaître leur vie et peut-être de leur écrire un autre poème ! Merci à vous, nous nous recroiserons encore ici !


Matriochka [22/04/20 17:34]
Beaucoup d'émotion à la lecture de ce poème.
Les rires des enfants, leur façon d'accorder leur affection sans condition, sans souci des apparences et du "qu'en dira-t-on", est une des plus belles choses qu'il soit donné de vivre.

Merci pour cet instant d'intense poésie.


Ombrefeuille [22/04/20 16:37]
"Dans la nuit assise à vos genoux
J'ai ouvert mes volets d'ombre"
Voilà deux vers d'une profondeur admirable et d'une translucidité toute céleste !

"Mes doigts sans mémoire" est aussi beau que du Supervielle.

Bref : J'aime, je vote, j'applaudis !



Philippeb [21/04/20 11:33]
Merci les amis, oui l'enfance, toujours l'enfance...Les deux enfants en question étaient bien jeunes à l'époque et ont maintenant dépassé les 30 ans...Et je ne les ai pas revus depuis. Le temps passe aussi...Bonne journée à vous


Lastours [21/04/20 08:32]
Des petits enfants de minuit qui ont bien de la chance d'être célébrés ainsi.


Claudel [21/04/20 01:49]
Souvenirs d'enfance fidèles et intenses. Très joli ! Merci pour la lecture.