Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Claudel [28/04/20 23:00]
Merci Feuilledor et Lili pour la visite.


Lili [28/04/20 17:43]
Un glouglou salvateur qui apporte souvent de la quiétude


Feuilledor [28/04/20 14:16]
trop court ce joli poème, un peu de rêve en ce moment c'est bien frais et agréable


Claudel [22/04/20 22:52]
Merci Colette et Matriochka ; soyez sans crainte, vos chats seront en sécurité. Merci pour la visite et vos agréables commentaires.


Matriochka [22/04/20 17:52]
Avec le jeu des rimes propres à cette forme de poème, il me semble entendre l'écoulement apaisant du filet d'eau de ces fontaines japonaises.

Mais, comme Ombrefeuille, je garde mes deux geishas félines bien près de moi, même si leurs miaulements ne sont pas toujours aussi harmonieux que le son du shamisen.

Merci beaucoup pour cette petite évocation de l'art de vivre nippon.


Ombrefeuille [22/04/20 16:32]
Une écriture tout en effleurements, dans l'esprit des poèmes japonais comme les haïkus et tankas, qui convient à la perfection à la "figure" de la fontaine, sereine pourvoyeuse de fraîcheur et de vie.

Ceci dit, je vais garder chez moi, bien "confinés", mes deux chats ... afin de sauver leur peau ! :)

Suis-je bête ! Le Japon, c'est loin :)


Claudel [22/04/20 03:44]
Merci poètes inspirés pour vos commentaires.


Catriane [22/04/20 00:50]
cela donne l'impression de voir de jolies femmes avec ombrelle Belle descriptions


Louis [21/04/20 13:37]
merci pour le poème et découverte de cette musique


Ancienmembre [21/04/20 09:28]
Joli et exotique, bravo


Lastours [21/04/20 08:28]
Une superbe fontaine qui coule au rythme de tes mots dans une forme qui sort de l'ordinaire. C'est une très bonne idée de s'exprimer au travers de formes poétiques venues d'ailleurs.