Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


CinquiemeVallee [02/07/20 15:57]
Merci Colette !
Latran sans danse ...

les arts sous toutes leurs formes, et même les arts et métiers, invitent à faire surgir, inattendu, d'une mise en commun, la plus-value d'une "transcendance" : Entre les êtres, le pire confine le meilleurs (parfois).


Ombrefeuille [23/06/20 23:17]
Chouette ! Un pantoum ! Et des plus réussis, encore !

Cette méditation au rythme du temps interroge notre rapport à la transcendance, au monde, à tout un chacun et à nous-mêmes.

Tout ça en douze vers ... Bravo !!!


CinquiemeVallee [22/06/20 13:05]
Merci Tonin, Annie , Alexis et Michel, d'être passés dans mon roncier inextricable sans péter un cable...rire !
Je laisse entendre que "demain je serai plus explicite", mais vu mon "surendettement", l'ombre plane encore dans mes pâturages...mentaux!
Pourtant quand des "comités scientifiques" divers se traitent de "vendus", les laboratoires de la "pensée obscure" se frottent les méninges...ah il faut encore confronter à "ça" le fameux "Esprit des Lumières"...c'est fatigant de "penser déconfiné" ! encore merci !


Saintes [20/06/20 18:02]
Sa'm dit bien cette poésie !


CinquiemeVallee [19/06/20 23:50]
Promis, Samedi l'éclaircie !


Alexis [18/06/20 18:13]
Ce beau poème, qui renforce son effet par la reprise de vers, montre un aspect assez mystérieux, comme toute poésie, qui ne dit jamais directement les choses.


Catriane [18/06/20 16:15]
Puisses-tu samedi voir l'éclaircie, pour ne pas t'éclipser.


Tonindulot [18/06/20 11:26]
Cacher la lune, c'est bien l'éclipse, non...

La formule étant: "Cachez cette lune que je ne saurais voir"...sinon vous serez mis à l'arrêt...